« Celebrity Hunted » : Huit stars sillonnent la France dans une cavale qui questionne la confidentialité de nos données

Cache-cache On vous explique pourquoi la seconde saison de « Celebrity Hunted », qui débarque sur Amazon Prime, est loin d’être une simple course-poursuite

Maxime Fettweis
Quatre nouveaux binômes sont venus tenter le défi de « Celebrity Hunted » pour la deuxième saison du programme sur Amazon Prime Video.
Quatre nouveaux binômes sont venus tenter le défi de « Celebrity Hunted » pour la deuxième saison du programme sur Amazon Prime Video. — Amazon Studios
  • Amazon Prime Video propose à partir de ce vendredi 2 décembre 2022 les trois premiers épisodes de la deuxième saison de Celebrity Hunted.
  • Dans ce programme, quatre binômes de deux célébrités doivent disparaître sans laisser de trace et tenter d’échapper à des experts de la cybersécurité.
  • Mais les enquêteurs parviennent souvent à dénicher des informations sur les participants, notamment sur Internet. « Aujourd’hui les gens ne sont plus propriétaires de leurs informations parce qu’elles sont disséminées sur des plateformes qui les utilisent, les monétisent, les vendent à des tiers sans consentement ni conscience des personnes », insiste Sajida Zouarhi, ingénieure experte en informatique et enquêtrice dans le programme.

Dix jours, trois binômes de célébrités, une équipe d’enquêteurs et une traque à travers toute la France… Voici les ingrédients à nouveau réunis par Amazon Prime Video pour la deuxième saison de Celebrity Hunted. « J’adore les jeux et en regardant la première saison, je m’imaginais à leur place », s’amuse la chanteuse Jenifer, en binôme avec Jarry. Elle confie que lorsqu’elle a été approchée, la production du programme a été étonnée qu’elle accepte. Aux côtés de McFly et Carlito, Michou et Inoxtag et Fadily Camara et Hakim Jemili, habitués à ce genre de programmes, notamment sur YouTube, la gagnante de la première saison de la Star Academy fait figure d’ovni du casting…

Face à eux huit enquêteurs dont chacun a sa spécialité, réunis dans un QG, sont chargés de suivre leur trace et - si possible - intercepter les stars « fugitives ». « Certains candidats nous ont donné du fil à retordre. Je pense à Michou et Inoxtag qui ont joué comme s’ils jouaient leur vie », se souvient Norah Lakheal, ancien agent du renseignement désignée commandante du QG pour ce « jeu du chat et de la souris ». Pour attraper les fugitifs, elle disposait avec son équipe de moyens similaires à ceux de la police. Certains éléments sont toutefois reproduits par la production au cours du tournage, comme par exemple les images de vidéosurveillances auxquelles n’a pas pu accéder Endemol qui produit l’émission.

Au fil de leur cavale, les enquêteurs vont décortiquer les données laissées sur leur passage mais aussi en ligne par les quatre binômes. Cela donne au show un côté éducatif, alertant sur la disponibilité de nos données une fois en ligne. 20 Minutes s’est entretenu avec les candidats, Sajida Zouarhi, ingénieure experte en informatique, et Paul Charcot, producteur artistique de l’émission, et vous explique pourquoi Celebrity Hunted n’est pas qu’un divertissement creux.

Une équipe similaire à un vrai QG de police

Quand on lui a proposé de participer au programme d’Amazon Prime Video, Sajida Zouarhi, qui participe à des conférences sur la confidentialité des données depuis 2015, n’a pas hésité très longtemps. Bien que « traquer des fugitifs n’est pas [son] travail », elle estime que « Celebrity Hunted est une bonne plateforme parce qu’au lieu d’aller toujours à des événements en informatique avec des gens qui sont d’accord avec [elle], [elle] peut toucher une cible qui n’a pas forcément l’habitude de s’intéresser à la confidentialité des données ». Dans le programme, elle test à l’affût de la moindre trace que les candidats auraient pû laisser derrière eux sur Internet.

« On a tenté de créer une équipe complémentaire d’enquêteurs, en se basant sur de véritables équipes dans les QG de police », explique Paul Charcot.

Il précise que les huit professionnels chargés de retrouver les célébrités à travers la France ne se sont rencontrés qu’au premier jour de tournage, ils ont dû s’apprivoiser au fil des onze jours de tournage.

« J’ai dit à mon daron de ne pas faire de gaffe »

Ce paramètre offre une longueur d’avance aux binômes qui ont pû se préparer et limiter les informations à la disposition des chasseurs.

« Mon daron je lui ai dit : "Si on t’appelle, sache que je suis en course-poursuite donc ne fais pas de gaffe », raconte Inoxtag. De son côté, Michou a décidé de rester « flou » auprès de ses proches. « Je leur ai dit que je partais en tournage sans donner plus de détails, ils ont dû se poser mille questions ! »

Une véritable parenthèse hors du monde médiatique dans lequel ces stars évoluent. « On n’avait pas nos téléphones ni accès à quoi que ce soit donc on s’est vraiment retrouvé tous les deux à parler de tout et de rien », confirme Jenifer.

« Faites attention à ce que vous laissez sur Internet »

Cette parenthèse en mode incognito pour les binômes offre un divertissement riche en rebondissement. « On a mis en place un vrai dispositif de jeu », se réjouit le producteur artistique en dévoilant que 250 personnes ont été mobilisées pour réunir les conditions d’une « vraie expérience » pour les participants. « On s’amuse, il y a de la tension, c’est un peu comme un escape game géant sur la France entière donc c’est génial comme conditions », confirme Sajida Zouarhi.

Mais les précautions des participants ne suffisent souvent pas à les protéger. Cette hackeuse se réjouit que Celebrity Hunted mette en lumière l’accessibilité de nos données en ligne, parfois à nos dépens. Car « aujourd’hui les gens ne sont plus propriétaires de leurs informations parce qu’elles sont disséminées sur des plateformes qui les utilisent, les monétisent, les vendent à des tiers sans consentement ni conscience des personnes, précise Sajida Zouarhi. Derrière les stratégies farfelues des binômes, il y a un message qui est de dire : faites attention à ce que vous laissez sur Internet… » 

Grâce à ces informations, elle parvient à tisser le fil de la vie des stars avec des moyens accessibles à toute personne disposant d’un ordinateur. « On est capable de remonter sur des informations telles que les lieux préférés de vacances des personnes, la famille proche, les enfants… » Au cours de l’expérience, elle confie avoir été parfois « gênée » par les informations collectées. « On accédait à des niveaux où la limite entre réalité et jeu commençait à être un peu floue. »

Une seconde salve d’épisodes le 9 décembre

Oui, le programme d’Amazon Prime Video est un divertissement à gros budget mais « le message initial de cette émission c’est de dire que nous sommes tous surveillés », tranche Paul Charcot. Il précise au passage que les enquêteurs ont utilisé « seulement 10 % » des informations mises à leur disposition lors du jeu.

Si Jarry estime que sa participation a été « une bulle pour pouvoir disparaître hors des réseaux », l’expérience est en tout cas la preuve que le moindre élément posté sur un réseau social peut être retrouvé et utilisé contre vous.

À la tête du QG, Nora Lakheal espère aussi que Celebrity Hunted « va décider des jeunes à s’orienter vers une carrière policière ». Ils peuvent en tout cas découvrir la reconstitution des coulisses d’une enquête dans le programme dont les trois premiers épisodes sont disponibles sur Amazon Prime Video. La plateforme complètera cette seconde saison du programme de trois nouveaux épisodes dès le 9 décembre.