« La France a un incroyable talent » : Le « miracle » de Rayane, prodige du piano

Golden buzzer Le Francilien de 15 ans, complètement autodidacte, a bouleversé le jury et le public de l’émission de M6 mardi soir

Fabien Randanne
— 
Rayane, pianiste de 15 ans, est le « golden buzzer » d'Hélène Ségara dans la saison 17 de « La France a un incroyable talent ».
Rayane, pianiste de 15 ans, est le « golden buzzer » d'Hélène Ségara dans la saison 17 de « La France a un incroyable talent ». — Nicolas KOVARIK/AGENCE 1827/M6

Un grand moment d’émotion. Le lancement de la dix-septième saison de La France a un incroyable talent, mardi sur M6, a été marqué par la prestation de Rayane. Le Francilien de 15 ans, qui vit dans un foyer de Montreuil (Seine-Saint-Denis) a bouleversé le jury et le public en jouant au piano le troisième mouvement de la Sonate au clair de lune de Beethoven.

« Voilà, ça c’est Incroyable talent. Voilà pourquoi on fait cette émission », s’est exclamé Eric Antoine après sa prestation. Sa prouesse a été d’autant plus applaudie que l’adolescent est un parfait autodidacte. Cela ne fait qu’un an qu’il apprend à jouer du piano, grâce à des tutos sur YouTube, en profitant des claviers librement accessibles dans les halls de gare.



« Tu as une manière tout à fait personnelle de jouer, d’écraser les notes, a commenté Marianne James. Je pense que tu as compris le caractère fougueux et ombrageux de Beethoven. Tout est imparfait, donc tout est vivant. »

« J’ai voulu retranscrire cette colère »

Lors de la table ronde de présentation de l’émission, à laquelle a assisté 20 Minutes fin septembre, Karine Le Marchand a révélé la réponse de Rayane coupée au montage. « Marianne James lui a dit qu’il manquait de délicatesse dans l’interprétation. Il a rétorqué : "Pas du tout. Je me suis mis à la place de Beethoven. C’était à une période où il savait qu’il perdait l’ouïe, je pense qu’il avait de la colère quand il a composé et j’ai voulu retranscrire cette colère." »

Preuve de l’empreinte durable laissée par le jeune homme dans les esprits, Eric Antoine l’a évoqué, en conférence de presse, parmi ses meilleurs souvenirs. « Il y a des êtres dont le destin est étonnant. Ce garçon dont les parents ne peuvent pas s’occuper, qui apprend le piano seul, sur son clavier sans touche devant son ordi, et qui est capable de jouer du Beethoven, du Chopin, avec la dextérité d’un Rachmaninov… On est face à un miracle, les planètes sont alignées », a déclaré le magicien.

« Trouver un piano à la hauteur de son talent »

Eric Antoine a précisé que, depuis le tournage, début septembre à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), il a pris contact avec son éducatrice au foyer de Montreuil, « pour lui trouver un piano à la hauteur de son talent. » « Il fait partie des artistes que j’ai envie de suivre, même si la musique classique n’est pas dans mon domaine de compétence », a-t-il ajouté.

Le parcours de Rayane dans La France a un incroyable talent ne fait que commencer même s’il ne réapparaîtra pas à l’antenne avant la finale. Hélène Ségara a en effet activé son « golden buzzer » pour lui offrir une qualification directe pour l’ultime étape.

« Ta présence va inciter toute une nouvelle génération à apprécier la musique classique », a déclaré Sugar Sammy. L’humoriste québécois a peut-être raison : depuis sa mise en ligne sur Facebook le 28 septembre, la vidéo de l’audition de Rayane a été déjà vue plus de 10 millions de fois.