Une émission très «violente» sur France 4

MEDIAS Les propositions des lecteurs de «20 Minutes» sur le problème de le la violence dans les stades de foot seront présentées en plateau...

Vincent Vantighem

— 

Les gendarmes postés au pied de la tribune Boulogne, au Parc des Princes, lors d'un match entre le PSG et Marseille, le 28 février 2010.
Les gendarmes postés au pied de la tribune Boulogne, au Parc des Princes, lors d'un match entre le PSG et Marseille, le 28 février 2010. — SIPA

Dans les images, dans les écoles, dans les entreprises... La violence sera au coeur du débat ce soir de l'émission «Questions de Génération»*. Partenaire de 20 Minutes, ce programme, qui donne la parole à la nouvelle génération, annonce une distribution de choc. Mouloud Achour et Richard Berry viendront parler avec les jeunes de la violence des images à l’occasion de la sortie de leurs films respectifs, Le choc des Titans (7 avril prochain) et l’Immortel (24 mars).

 

Vos propositions relayées sur le plateau

 

Porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre viendra ensuite défendre les idées de la majorité présidentielle pour sécuriser les écoles avant que Charles Beigbeder, PDG de Poweo, et Gérard Filoche, ancien inspecteur du travail, n'abordent la question de la santé au travail. Sur la même longueur d'onde, la rédaction de 20 Minutes enverra l'un de ses journalistes sur le plateau. Charge à lui de relayer les propositions de plusieurs lecteurs pour remédier au problème de la violence dans les stades.

 

Notre enquête sur la violence dans le foot

 

Selon notre enquête, vous êtes ainsi 72,4% (sur 385 lecteurs) à estimer que la violence s’est développée dans et aux abords des enceintes sportives ces dernières années. Une plus faible majorité (58,70%) pense aussi que le Paris-Saint-Germain a eu raison d’interdire à ses supporters les derniers déplacements, suite aux violences qui ont émaillé le match contre l’Olympique de Marseille.

Un événement qui a incité Brice Hortefeux, le ministre de l’Intérieur à préparer un nouveau projet de loi sur le sujet pour septembre. Dans notre enquête, nous vous avions demandé de lui filer un coup de main. Et bien, les hooligans n’ont qu’à bien se tenir.  Maryline, originaire de Marignane, réclame ainsi «l’exclusion à vie des stades pour tous les supporters pris en flagrant délit de violence». Samuel, 18 ans, va plus loin encore puisqu’il interdirait tous les fans d’entrer dans les stades. «Ils n’ont qu’à écouter le match à la radio ou le regarder à la télé», nous dit-il.

 

«Interdire aux parisiens de jouer comme des amateurs»

 

Parmi les propositions des lecteurs de 20 Minutes, on trouve également beaucoup de sanctions à l’égard des clubs. Sylvain propose ainsi une mesure symbolique: «Que chaque club concerné par des violences déclare forfait le match suivant pour marquer le coup.» Une mesure qui n’arrangerait pas les affaires du PSG.

Mais heureusement, l’un des sondés a la solution miracle. «Il suffit d’interdire aux Parisiens de jouer comme des amateurs et qu’ils offrent enfin du spectacle!» Pas sûr que cela puisse figurer dans un projet de loi.

 

*A 23h10 sur France 4. Une émission animée par Samuel Etienne.