20 Minutes : Actualités et infos en direct
L’affaire Grégory revient par la fiction

L’affaire Grégory revient par la fiction

Le 16 octobre 1984, le corps du petit Grégory Villemin, 4 ans, est découvert dans la Vologne, à quelques kilomètres du domicile de ses parents. Vingt ans après, l’affaire est devenue un symbole des méfaits de la surmédiatisation. C’est cet aspect qui a in
© 20 minutes

© 20 minutes

Le 16 octobre 1984, le corps du petit Grégory Villemin, 4 ans, est découvert dans la Vologne, à quelques kilomètres du domicile de ses parents. Vingt ans après, l’affaire est devenue un symbole des méfaits de la surmédiatisation. C’est cet aspect qui a intéressé Nora Melhy, coproductrice via Studio International de L’Affaire Villemin. Sous la houlette du réalisateur Raoul Peck et d’après Le Bûcher des innocents de la journaliste Laurence Lacour, cette fiction pour France 3 « n’a pas l’intention, confie la productrice, de désigner un coupable, mais de montrer comment la machine juridique et médiatique s’est affolée. » Une tempête qui a démarré avec l’incarcération de la mère de Grégory, Christine Villemin relâchée en 1993 à la suite d’un non-lieu. « Les médias ont beaucoup parlé de son incarcération, mais très peu de son acquittement. » Ce film saura-t-elle la réhabiliter ? Sarah-Lou Cohen-Bacri