Gérards de la télé: Devine qui vient chercher son parpaing ce soir?

TELEVISION Les trophées ont été décernés lundi au théâtre Michel, et en direct sur Paris Première, par le trio Arnaud Demanche, Fred Royer et Stéphane Rose. 20 minutes faisait partie du jury et assistait à la cérémonie...

Anne Kerloc’h

— 

Michel Denisot, Faustine Bollaert et Michel Drucker, tous lauréats des Gérards 2009
Michel Denisot, Faustine Bollaert et Michel Drucker, tous lauréats des Gérards 2009 — DR

Qui osera venir chercher son parpaing doré? Aux palmarès des Gérards de la télé, la contre-cérémonie du PAF, il y eut des courageux lundi.

L’animateur Tex est ainsi monté sur scène pour recevoir un parpaing qu’il avait toutes les chances de remporter puisqu’il s’agissait du «Gérard de la pire imitation d’un accent étranger par Tex dans les Z’amours». Gros succès également du directeur de Powertürk TV, venu bravement récupérer un prix peu aisé, celui du «Gérard de la chaîne pourrave planquée bien au fond de ton bouquet satellite, sur laquelle tu tombes soit car tu t'es assis accidentellement sur ta télécommande, soit car tu es en pleine descente de crack, soit car tu es rubriquard dans une émission de décryptage des médias, soit car tu as une passion déviante pour les pneus de tracteur». Commentaire de l’intéressé: «J’aurais envie de dire que c’était un travail d’équipe, mais il y a des moments où il faut savoir assumer seul». Avant d’ajouter, «en Turquie, être récompensé aux Gérards, c’est un peu la consécration».

Patrick Sébastien, «lauréable» (nominé) au «Gérard de l’animateur qu’on confond toujours avec un autre animateur», avec Patrick Sabatier, est venu en personne contester les votes, lui qui avait déjà été déçu de n’avoir pu, autres temps, autres palmarès, gagner le parpaing «de l’animateur relou». En coulisses, le paparazzi Jean-Claude Elfassi a du digérer sa déception de n’avoir pu repartir avec le prix «de l’invité idiot». Interrogé par 20minutes.fr, il confie qu'il «avai(t) préparé un petit discours et tout… bon je l’ai mis sur mon blog. Bon même temps, avec Christian Audigier, en face, la concurrence était vraiment rude. Et Geneviève de Fontenay aussi, pas facile…».
 
 
Geneviève de Fontenay pas là

Consolation, la chaperonne des Miss France n’étant pas venue chercher son Gérard. «J’ai réussi à carotter son parpaing!, lance Elfassi. Je l’embarque avec moi, et je le photographierai sans doute».

L’applaudimètre, d’ailleurs, s’est parfois retrouvé en désaccord avec le vote du jury. Christian Audigier comme «invité idiot», Direct 8 pour «la chaîne pourrave» et Jean-Marc Morandini pour «l’animateur tête à claques» ont été chaudement claqués par la salle.

Beau succès également du «Big Gérards’ band» et leurs prestations, notamment un superbe défile de mode des animateurs télé, avec le minet people «son pull Zara à même la peau», et sa réplique en accessoire «ça fait le buzz en ce moment». Comme diraient les Gérards en musique, «sans rancune, la télé, à l’année prochaine».