Papon résiste toujours à la diffusion de son procès

© 20 minutes

— 

Après le procès de Klaus Barbie et celui de Paul Touvier, la chaîne Histoire souhaite diffuser celui de Maurice Papon, l’ancien fonctionnaire vichyste condamné en 1998 à dix ans de prison pour « complicité de crime contre l’humanité » . Elle a renouvelé lundi sa demande devant le tribunal de grande instance de Paris, après un premier refus en janvier 2003. La décision doit être rendue le lundi 18 octobre. La demande pourrait cette fois aboutir, puisque l’ancien préfet de Gironde a entre- temps été définitivement reconnu coupable, condition nécessaire à la diffusion des procès historiques. Les avocats de Maurice Papon estiment que « des témoignages clés ont été écartés » au moment du choix des extraits, qui représentent 80 h d’audience sur les 500 du procès. Me Renault, avocat de la chaîne, répond que « le travail a été mené par une équipe d’historiens sous l’autorité d’une commission éditoriale.