Endemol veut une charte éthique pour la téléréalité

TELEVISION La patronne d'Endemol a annoncé la création d'un groupe de travail...

Avec agence

— 

Secret Story, le néo-Loft de TF1
Secret Story, le néo-Loft de TF1 — DR
Virginie Calmels, présidente de la société de production Endemol, a annoncé la création d'un groupe de travail pour élaborer une charte éthique pour la téléréalité, dans une interview au Figaro parue mardi.

«J'ai décidé de créer un groupe de travail afin d'élaborer une charte éthique qui définira des limites à l'usage des participants à nos émissions comme des professionnels qui les fabriquent», a-t-elle indiqué. «Cette charte éthique sera appliquée à l'ensemble des programmes que nous produisons», notamment Secret Story, La Roue de la fortune, Star Academy, Attention à la marche.

«Respect de la dignité humaine et refus des valeurs négatives»

La charte, en préparation, sera fondée sur le «respect de la dignité humaine et le refus des valeurs négatives, comme le racisme, la drogue, l'alcool et toute forme de violence».

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) avait mis en garde TF1 à propos de l'émission de téléréalité Secret Story, produite par Endemol, après avoir reçu des plaintes de téléspectateurs au sujet du programme. Au final, la chaîne avait dû apposer la signalétique «déconseillé aux moins de 10 ans» lors de la diffusion de l'émission «lorsque la nature des rapports entre les candidats, les images de nudité et la vulgarité de certains propos le justifient».