L'Ina met la pub à l'honneur sur son site

INTERNET L'Institut national de l'audiovisuel dévoile jeudi son nouveau site, qui intègre désormais 200.000 spots de publicité...

Sandrine Cochard

— 

 
  — DR

La publicité prend du galon. Souvent épinglée pour sa nature mercantile, la pub est aujourd’hui adoubée par l'Institut national de l'audiovisuel, dont le nouveau site dévoilé jeudi intègre désormais 200.000 spots. «La publicité fait partie du patrimoine, c'est aussi un format clipé, rapide, adapté aux usages du Web», rappelle l’Ina dont le site, lancé il y a trois ans, est visité par un million d’internautes chaque mois. Objectif: rajeunir l’audience du site en captant, grâce à ces spots devenus cultes, de plus jeunes internautes.
 
>> Voir les spots préférés des internautes de 20minutes.fr en cliquant ici.

Voici une publicité pour Orangina qui date (déjà) de 1995:
 

 
Et la fameuse pub «Le lapin» pour Kiss cool, en 1995 également:
 

 
Les 200.000 spots sont consultables gratuitement en ligne. Il s’agit de clips diffusés en France entre 1968 - date de la première réclame à l'ORTF - et 2006, où l’humour côtoie le kitsch.
 
«Les réceptions chez l’ambassadeur sont toujours un succès…» (Ferrero – 1997)
 


Dentifrice Ultra Brite (1990):



Cette sélection permet aussi de plonger dans l’histoire de la publicité.

Colgate, 1975:



Colgate 1984:


 
«La mise à disposition de cette mémoire publicitaire fait-elle partie de notre mission de service public? La question a été largement débattue en interne, avant de franchir le cap», a déclaré Emmanuel Hoog, PDG de l'Ina, au «Figaro». Il est aujourd'hui convaincu que cette «frise publicitaire constitue une formidable série de repères dans notre société ».
 
Et vous, pensez-vous que la publicité fait partie de notre patrimoine?