«Nouvelle Star»: Thomas éliminé

TELEVISION A l'issue du prime de mardi, ils ne sont désormais plus que trois...

Philippe Berry

— 

On connaît désormais le tiercé dans le désordre de l'édition 2009 de la «Nouvelle Star». Thomas éliminé mardi, ne restent en lice que Leïla, Soan et Camélia-Jordana. 

Note: les vidéos des performances sont soit intégrées, soit en lien sur le nom du candidat

Comme les Anglais, Leila tire la première en ressuscitant le tube de Cindy Lauper «Girls just want to have fun». Du fun, la prestation en contient. Du talent, chacun tranchera. Mimiques, interprétation, Leïla en fait toujours des tonnes. Deux bleus et deux rouges. André Manoukian y voit «de la joie». Sinclair trouve ça «grotesque».
 

Thomas veut aller s'éclater toutes les nuits à «New York avec toi». Le rock variet façon Thomas, ça passe sur du Plastic Bertrand, moins sur du Téléphone. Même Lio met du rouge à son chouchou. Quelqu'un a dû oublier de dire à Dédé Manoukian qu'il a le droit de ne pas que mettre des bleus. Mais il a apprécié ce «rock chamallow».

 

Camélia-Jordana, elle, s'aventure dans la soul de «Killing me softly» (de Roberta Flack et repris par à peu près tout le monde, notamment les Fujees ou en version karaoké thaïlandais ici, merci YouTube). Jolie performance avec une patte vocale déjà bien à elle, mais le jury –4 bleus– en rajoute un peu. Pour Lio, Camélia a amené «une fraîcheur énorme». C'était «magnifique», selon Philippe Manœuvre, et «une classe au-dessus» pour André Manoukian. Sinclair aurait «pu mettre un rouge», mais s'est «une nouvelle fois fait embobiné».

 

Soan, sur «La mauvaise réputation» de Brassens, est à fond dans son registre de chanteur de rue. Qu'il maîtrise parfaitement. Après Brel la semaine dernière, il dépoussière ce classique de la chanson française et fait l'unanimité parmi le jury. Il est même «prêt pour le grand saut», selon Manœuvre.

 

>> 2e passage des candidats

 

Quand elle veut, Leïla est donc capable d'aller dans la subtilité. Sa version de «Mon amie la rose» va à l'essentiel, et ça fonctionne. Le jury voit tout bleu et «frissonne» d'émotion.

 

Pour s'attaquer à David Bowie, il faut autre chose qu'un look vaguement androgyne. Sur «Starman», Thomas est un peu court (l'accent n'arrange rien). Si Sinclair s'est «englué d'ennui», ses camarades ont passé un bon moment, Manœuvre parlant «d'un combat titanesque» que Thomas a «failli» perdre. Pour faire du bien à ses oreilles, l'originale, en live, c'est ici.


 

Camélia a été punie, avec «La madrague» (Brigitte Bardot). La plage ensoleillée n'est pas très loin, mais pas évident de montrer quoi que ce soit sur une telle chanson. Un peu généreux, les garçons du jury lâchent encore 3 bleus. Seule Lio aurait souhaité que Camélia amène «quelque chose d'autre à la chanson». Manoukian n'est pas d'accord. Selon lui, elle «transforme la bouse en or». Camélia, Jésus: même combat.

 

Soan clôt la soirée avec le classique de U2 «One». Il n'a pas l'étendue vocale de Bono et le fait en forçant un peu, à sa sauce. Qui divise le jury. Lio apprécie qu'il se soit «approprié la chanson». «Pas à l'aise» et «maladroit» rétorquent Manœuvre et Manoukian.

 

Sur qui misez-vous pour la victoire finale?

Le compte-rendu de la semaine dernière, c'est ici