Pour virer votre collègue, tapez 1

TELEVISION Aux Etats-Unis, un nouveau concept de téléréalité propose de licencier le salarié jugé le plus mauvais par ses confrères..

AA

— 

La crise a bon dos, pour la télévision. La chaîne de télé américaine Fox a acheté le concept d’une émission de téléréalité intitulé «Quelqu’un doit partir» («Someone's gotta go», en VO). Une émission produite par Endemol, docteur ès-téléralité («Big Brother», «Loft Story» ou la «Star Ac», c’est elle) et qui devrait être diffusée cet été ou au début de l’automne.

Les salariés d’une entreprise devront déterminer, sous l’œil des caméras, qui, parmi leurs collègues, doit être licencié. Pour ce faire, le patron de la boîte — le seul à ne pas pouvoir être viré — donnera à ses employés des informations sur chacun, comme le montant du salaire, l’entretien annuel d’évaluation et l’évolution au sein de la société. «Au lieu de laisser la direction des ressources humaines décider en toute opacité de qui se fera virer, l’émission ouvrira tous les fichiers aux employés qui décideront ensemble de qui mérite le plus de dégager et de laisser son bureau», résume Bienbienbien.net.

La balle dans le camp des salariés

Après une discussion animée par une sorte de modérateur, le vote aura lieu et l’élimination de l’un des salariés officialisée. En réalité, l’élimination ne donnera pas lieu à un licenciement dans la vraie vie, mais sera mise en scène à la manière du fameux «au revoir» de Laurence Boccolini dans feue l’émission «Le Maillon faible».

«Cela donne finalement l’occasion aux employés de décider plutôt qu’au patron», explique Mike Darnell, le directeur de la téléréalité pour Fox, cité par «Variety». Pour David Goldberg, d’Endemol, c’est un concept qui reflète «l’air du temps» et, vu la crise, cela ressemble à une «extension de la vie». Et d’asséner: «En tant que patron moi-même, je ne veux pas prendre la décision de virer quelqu’un. C’est sain de dire qu’il n’a pas été difficile de trouver des entreprises pour participer». Etonnant?