«Friday Night Lights» miraculeusement renouvelée

TELE L'actu des séries, ici et ailleurs...

Philippe Berry

— 

Tim Riggins (Taylor Kistch) dans la série Friday Night Lights
Tim Riggins (Taylor Kistch) dans la série Friday Night Lights — NBC.com
De notre correspondant à Los Angeles


Les miracles arrivent, et pas qu’à Lourdes. C’est désormais officiel: la série «Friday Night Lights», dont les audiences sont plutôt à la cave aux Etats-Unis, vient d’être renouvelée par NBC. Non pas pour une... mais deux saisons supplémentaires (de 13 épisodes chacune).

 

Selon «The Hollywood Reporter», c’est encore une fois l’accord avec Direct TV (bouquet de télévision par satellite), qui a sauvé le show. Les deux compagnies se partageront les coûts de production. Les saisons 4 et 5, tournées bout à bout, seront d’abord diffusée sur Direct TV puis NBC. Voilà qui incitera peut-être NRJ12 à reprendre la diffusion en France.

 

Coach Taylor sur la pelouse

 

Si vous n’avez jamais eu l’occasion de regarder «Friday Night Lights», petite séance de rattrapage. Dillon, une petite ville (fictive) du fin fond du Texas, ne vit que pour deux choses: Dieu et les Panthers, l’équipe de football américain du lycée. Série plutôt teenage sur le papier, FNL est l’un de nos chouchous à 20minutes.fr. Son authenticité tape juste, et les scènes de foot US sont jouissives. Même pour le novice.

 

Kyle Chandler (à qui un chat apportait le journal du lendemain il y a quelques années) et Connie Britton (vue dans la saison 6 de «24 heures») forment le couple le plus complice et attachant de la télévision. Ajoutez-y une réalisation nerveuse (qui peut déstabiliser un peu au début) et une bande son piochant largement dans le post-rock d’Explosion in the Sky, et vous obtenez une des séries les plus acclamées des critiques US.

 


 

Le showrunner, Jason Katims, continuera bien à s’occuper de FNL, même si son autre projet, Parenthood, était retenu par NBC à la rentrée prochaine. Il espère réussir à rassembler tous les scénaristes, même ceux partis travailler sur d’autres séries. Coach Taylor et sa femme, Tami, seront bien entendu de la partie. En revanche, cinq des personnages principaux ayant terminé le lycée (Matt, Tyra, Landry, Lyla et... Tim Riggins, dont le charme très redneck fait fondre les téléspectatrices) ne devraient pas être des réguliers. Ils pourraient malgré tout faire des apparitions occasionnelles.

 
 

«Clear eyes, full hearts can't lose!» Etes-vous contents de cette nouvelle? Attendez vous la saison 4 [attention spoiler, à ne pas lire avant d’avoir vu la fin de la 3] et de voir Coach Taylor reconstruire une équipe dans le nouveau lycée d’East Dillon [fin spoiler] avec impatience?