La disparition de la publicité à France Télévisions à partir du 5 janvier est en bonne voie

TELEVISION L'article, inclus dans la réforme de l'audiovisuel public, vient d'être voté à l'Assemblée nationale...

Alice Antheaume

— 

Deux taxes vont être créées pour compenser l'arrêt de la publicité sur les chaînes publiques: une de 3% sur la publicité diffusée par les chaînes privées et l'autre, de 0,9% sur les services fournis par les opérateurs de communications électroniques, a confirmé le ministère.
Deux taxes vont être créées pour compenser l'arrêt de la publicité sur les chaînes publiques: une de 3% sur la publicité diffusée par les chaînes privées et l'autre, de 0,9% sur les services fournis par les opérateurs de communications électroniques, a confirmé le ministère. — Jean Ayissi AFP/Archives

Ça y est, la suppression de la pub sur les écrans de France2, France3, France4 et France5 à partir du 5 janvier 2009, c’est voté. Par 30 voix contre 18, l'article 18, l'article phare de la réforme de l'audiovisuel public, a été adopté après des heures de débat à l'Assemblée nationale.

En clair, de 20h à 6h du matin, les téléspectateurs ne devraient plus voir de spots publicitaires sur les chaînes de France Télévisions. La journée (de 6h à 20h, donc), la publicité y demeure... pour l'instant. Mais elle devrait aussi en être supprimée en novembre 2011, quand France Télévisions aura définitivement basculé de l'analogique au numérique.

En attendant, le vote de l'article à l'Assemblée n'a finalement que peu d'impact, puisqu'il survient trop tard. En effet, le Sénat ne pourra examiner le projet de loi avant le 7 janvier, or la pub est supposée stopper à partir du 5 janvier, soit deux jours avant. Le gouvernement a d'ores et déjà prévenu: la suppression de la pub aura bel et bien lieu à la date dite, car c'est un «engagement pris par le Président», a souligné ce vendredi la ministre de la Culture Christine Albanel, mais cela devrait se faire par décret.

La soirée télé devrait commencer plus tôt

Concrètement, qu'est-ce que cela change pour le téléspectateur? S’il n’y a plus le tunnel de pubs qui coupent le journal télévisé et le programme du soir de France2, le prime time commencera à 20h35, au lieu de 20h50, comme c’est le cas actuellement. Soit 15 minutes plus tôt. De même, la série «Plus Belle la vie», sur France3, ne commencera plus à 20h20 mais à 20h10. Dix minutes, donc, après que Laurence Ferrari a lancé son journal sur TF1, qui va devoir trouver des sujets «forts» pour éviter le zapping du public sur la série si plébiscitée.

Désormais, on l'a compris, les soirées télé devraient donc commencer plus tôt, non seulement sur France Télévisions mais aussi sur M6 et TF1 qui vont devoir s'aligner. «Ceux qui se lèvent tôt pour aller travailler pourront regarder un voire deux programmes avant d’aller se coucher», avait plaidé en octobre Christine Albanel.

Des programmes parrainés à la place des pubs

Pour autant, «la régie publicitaire de France Télévisions n'est pas morte», assurait à 20minutes.fr l'un des salariés encore en poste. «Ce n’est pas l’arrêt de la publicité totale, mais l’arrêt de la pub sur une tranche horaire. Il n’y aura plus de pub après 20h, mais entre 20h30 - la fin du JT sur France2 - et 20h35 - le début du prime time, on aura 5 minutes pendant lesquelles il y aura: une page météo parrainée par une marque, une bande-annonce faisant de l’auto-promotion pour les programmes de la chaîne, avec une marque qui fait le parrainage, et un programme court, comme "C malin comme maison" avec Butagaz. Entre le JT et le prime, on aura donc 5 marques présentes (quand sur TF1, il y en a environ 30 sur un temps un peu plus long, ndlr).»

Reste aux députés, toujours à l'Assemblée nationale ce vendredi soir, de déterminer quelles taxes pourront compenser le manque-à-gagner occasionné par la perte de ces revenus publicitaires pour France Télévisions, ce qui fait l'objet d'un autre article très débattu par l'opposition. La perte financière est évaluée à 2/3 du chiffre d'affaires actuel de France Télévisions.

Et vous, qu'en pensez-vous? Contents de ne bientôt plus voir de pubs? Inquiets que France Télévisions possède moins de ressources financières qu'avant pour financer des programmes?

 

Mots-clés :

Aucun mot-clé.