Le CSA allège les restrictions imposées à TF1, deux ans après le passage de LCI au gratuit

CONCURRENCE Le groupe TF1 avait demandé la levée de ces sanctions au gendarme de l’audiovisuel en début d’année…

20 Minutes avec AFP

— 

La tour TF1, à Boulogne-Billancourt (image d'illustration).
La tour TF1, à Boulogne-Billancourt (image d'illustration). — LODI Franck/SIPA

TF1 va pouvoir souffler. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a accepté ce jeudi de lever les lourds engagements imposés au groupe lors du passage de la chaîne d’info LCI en gratuit, il y a deux ans.

Le CSA avait interdit à TF1 à la promotion croisée en faveur de LCI sur ses autres chaînes (TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films…), et d’autre part de proposer via sa régie publicitaire des offres publicitaires couplées incluant LCI. En début d’année, TF1 avait demandé au CSA la levée de ces restrictions.

Une interdiction « ni pertinente, ni proportionnée »

Une requête entendue par le gendarme de l’audiovisuel. Le CSA, après avoir analysé cette demande et auditionné les parties prenantes, a estimé que « la reconduction de l’interdiction des offres publicitaires couplées ne s’avérait ni pertinente, ni proportionnée ». Cette première restriction, d’une durée de deux ans, arrivait à expiration cette semaine et n’est donc plus applicable.

En revanche, l’interdiction de la promotion croisée en faveur de LCI sur les chaînes du groupe a été prolongée jusqu’au 31 août prochain. Le CSA juge en effet que la Coupe du Monde de football 2018, qui aura lieu du 14 juin au 15 juillet, et dont TF1 détient les droits de diffusion pour la France, fait peser un risque en termes de concurrence.

Mots-clés :