«Wild»: Diarrhée, urine... L'émission va trop loin et le CSA ouvre une instruction

TABOU Le gendarme de l’audiovisuel a ouvert une instruction après une dizaine de signalements concernant deux séquences de l’émission « Wild »…

C.B.

— 

Samantha, l'experte dont l'intimité a été dévoilée.
Samantha, l'experte dont l'intimité a été dévoilée. — Patrick ROBERT/M6

Ferait-on face à l’un des derniers tabous de la télévision ? En tout cas, ni la principale concernée, Samantha, une experte pas vraiment présentée sous son meilleur jour, ni les téléspectateurs n’ont apprécié les images et sons diffusés dans l’émission Wild, sur M6, lundi dernier. A tel point qu’ils sont une dizaine à avoir signalé deux séquences du jeu d’aventure au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).

Mais quelles séquences ont bien pu choquer les téléspectateurs à ce point ? Une première, diffusée le 26 mars, dans laquelle on entendait l’experte Samantha se vider d’une vilaine diarrhée, et dont aucun bruit ne nous a été épargné. Et une autre, diffusée le 2 avril, dans laquelle on voit cette même femme uriner dans une tasse afin de boire ce qu’elle a recueilli. Ces images ont été jugées « dégradantes » pour la jeune femme, mais qui n’ont été signalées que par une dizaine de personnes.

M6 « désolée » que cet extrait ait été « mal interprété »

De son côté, M6 a expliqué que ces séquences n’avaient « aucunement pour intention de nuire à l’image de Samantha, mais montrait la difficulté extrême de l’expérience Wild, tant pour les novices que pour les experts ». Quant à la diarrhée, elle aurait été montrée uniquement dans le but de montrer « les effets de la déshydratation sur l’organisme ». La chaîne se dit également « désolée » que cet extrait « très court » ait pu être « mal interprété » et regrette qu’il soit plus commenté que « la solidarité, de l’entraide et du courage qui sont mis en avant tout au long des épisodes ».