L'arrêt de la diffusion des chaînes TF1 par Canal+, n'est pas sans conséquence pour la Une.
L'arrêt de la diffusion des chaînes TF1 par Canal+, n'est pas sans conséquence pour la Une. — LODI Franck/SIPA

TELEVISION

TF1 enregistre une baisse d'audiences après l’arrêt de la diffusion de ses chaînes par Canal+

Depuis vendredi, les abonnés Canal + n’ont plus accès aux chaînes de TF1…

Deux jours seulement après l’arrêt de la diffusion des chaines TF1 par Canal+, et les effets se font déjà ressentir. Comme le rapporte le site de TVMag, les audiences de la Une seraient nettement en baisse et pâtiraient sérieusement de la décision du groupe de Vincent Bolloré.

>> A lire aussi: Comme Orange, Canal+ porte plainte contre TF1

Une nette chute d’audiences

Dans un communiqué vendredi, le groupe Canal + annonçait interrompre la diffusion des chaînes du groupe TF1, faute d’arriver à un accord commercial avec ce dernier dont il dénonce « les exigences financières déraisonnables et infondées ». TF1 lui réclamerait environ 20 millions d’euros de droits de diffusion. Mais il se pourrait que la Une s’en morde les doigts. Car depuis, le groupe accuse de fortes baisses d’audience, notamment sur d’importantes cases horaires. Comme le révélait Le Parisien, vendredi soir, le premier JT de 20 Heures suivant la coupure, rassemblait 4.9 millions de téléspectateurs (22.4 % de part d’audience), le plus mauvais score de la saison, et bien en dessous de l’audience moyenne, autour des 5,4 millions (24,6 %). TF1 a par ailleurs été devancée par le JT de France 2. Autre émission probablement impactée par l’interruption de la diffusion de TF1 par Canal, The Voice, samedi soir. Le télécrochet a attiré 5.333.000 millions de téléspectateurs, soit 934.000 de moins que la semaine dernière, rapporte Puremédias.

Contactée par TVMag, TF1 a reconnu « une baisse mécanique d’audience » liée à la coupure, mais précisant « bien moins importante que le nombre de téléspectateurs potentiellement privés de nos chaînes par leur distributeur ». La chaîne affirme toutefois que les téléspectateurs restent très attachés à elle et se débrouillent autrement pour la regarder : « On constate une consommation live qui progresse de 63 % sur les applications et qui double sur le web. Une progression aussi du replay de l’ordre de 20 % sur les principaux programmes consommés le week-end et de 76 % des vidéos sur la page The Voice ». Les inscriptions sur le site de replay de TF1 auraient quant à elle, « plus que doublé ». La chaîne tiendra-t-elle le bras de fer encore longtemps ?