Philippe Vandel sur son départ de «TPMP»: «Faire le mariole, ce n'est pas dans ma nature»

RÉVÉLATIONS Le journaliste Philippe Vandel a évoqué son départ de « Touche pas à mon poste » dans une interview…

C.B.

— 

Le journaliste Philippe Vandel.
Le journaliste Philippe Vandel. — LAURENT BENHAMOU/SIPA

C’était en 2014, mais Philippe Vandel a évoqué à nouveau sa période TPMP. Arrivé dans l’émission en 2012, à l’époque où l’équipe de Cyril Hanouna commentait l’actualité des médias, l’animateur de Village médias, sur Europe 1, ne s’est pas senti en phase avec l’évolution du talk-show.

>> A lire aussi : Quels sont les animateurs que les Français voudraient moins voir à l’écran ?

La rigolade, d’accord, mais pas aux dépens du fond. « J’ai beau­coup ri, convient Philippe Vandel. On était encore dans la période “critique médias”, ensuite, ça a pris une tour­nure plus potache, a-t-il rappelé dans une interview à nos confrères de Voici. J’ai levé le pied d’un commun accord avec Cyril, car ça ne m’in­té­resse pas d’être connu. Faire le mariole, ce n’est onto­lo­gique­ment pas dans ma nature, et beau­coup font ça mieux que moi. »

« Je ne me déguise pas en porte-jarretelles »

Au moment de son départ, il avait déjà parlé de ses réserves par rapport à TPMP : « J’ai fait l’émission pendant un an et demi. Après, ils ont arrêté de m’appeler, l’émission avait pris un tournant différent. Je ne suis pas un potache, je ne me déguise pas en porte-jarretelles alors que je reçois un ministre le lendemain et je ne raconte pas mes histoires avec Fatou », déclarait-il, en référence à Gilles Verdez.

Avant d’ajouter : « Je suis journaliste, carré, ils ont donc eu raison de prendre quelqu’un de plus déjanté que moi. Ceci dit, je suis toujours bon copain avec Cyril et j’adore l’émission. »