VIDEO. «Salut les Terriens»: La robe d'Aurore Bergé n'était «pas adaptée» pour Jean-Michel Aphatie

SEXISME Dans «C à vous», Jean-Michel Aphatie a donné son avis sur la tenue que la députée des Yvelines portait samedi lors de l'émission «Salut les Terriens»...

Anne Demoulin
— 
La tenue de la députée Aurore Bergé sur le plateau de «Salut les terriens» ce samedi a suscité de nombreux commentaires sexistes sur les réseaux sociaux.
La tenue de la députée Aurore Bergé sur le plateau de «Salut les terriens» ce samedi a suscité de nombreux commentaires sexistes sur les réseaux sociaux. — Capture d'écran/C8

Une femme peut-elle porter ce qu’elle veut sur un plateau télé ? La réponse est non pour Jean-Michel Aphatie. Face à Aurore Bergé sur le plateau de C à vous, il est revenu sur la tenue portée par la députée des Yvelines dans l’émission de Thierry Ardisson, Salut les Terriens, ce samedi sur C8.

« Je n’ai pas à être jugée sur la longueur de ma robe »

Trop courte, trop décolleté, la robe d’Aurore Bergé a suscité de nombreux messages sexistes sur les réseaux sociaux. « Je n’ai pas à être jugée sur la longueur de ma robe », a-t-elle rétorqué sur Twitter au lendemain de la diffusion de Salut Les Terriens.

Pour Jean-Michel Aphatie, cette tenue n’était pas appropriée. « On s’habille comme on veut… Ce n’est tout à fait vrai. On s’habille en fonction du lieu où on va. Quand on va à un enterrement, on réfléchit à comment on s’habille, de la même manière que quand on va à la télévision, on ne vient pas en t-shirt », estime le journaliste.

Et d’insister : « Cela peut être un parasite par rapport au discours ou aux propos que l’on tient. Peut-être que votre tenue, lance-t-il à Aurore Bergé, n’était pas très adaptée à une parole politique qui a toujours un peu de solennité. »

« Je réclame que les femmes aient le droit de s’habiller comme elles le veulent »

La députée lui a rappelé qu’elle n’était pas à l’Assemblée Nationale et qu’elle n’aurait « probablement pas » porté cette robe dans ce cas-là. Et d’enchaîner : « Je m’habille comme je veux, je réclame que les femmes aient le droit de s’habiller comme elles le veulent. »

Aurore Bergé a souligné les différences de traitement entre hommes et femmes quant à leurs tenues. Lorsque le premier ministre canadien s’affiche torse nu, on juge qu’il « casse les codes » et qu’il a « une modernité folle ».

« Ce n’est pas parce que je suis une femme ou une députée par ailleurs que je n’ai pas le droit de choisir la robe que je vais mettre ou que je dois être ramenée à la tenue que je porte. C’est inquiétant et c’est surtout triste », a-t-elle défendu.

«C'est sexiste, ridicule et contraire au féminisme», avait soutenu quant à elle Jennifer Lawrence, cible de nombreuses critiques sur internet à la suite d’un photocall mardi dernier à Londres, lors de la présentation du film Red Sparrow.