VIDEO. «The Voice»: Le retour (gagnant) de deux anciens candidats

TELECROCHET Le quatrième prime des auditions à l'aveugle a été marqué par le retour de deux anciens candidats. Un retour gagnant puisqu'ils continuent tous les deux l'aventure...

V. J.

— 

Nicolay Sanson, ancien candidat malheureux, a fait un retour réussi dans «The Voice»
Nicolay Sanson, ancien candidat malheureux, a fait un retour réussi dans «The Voice» — Franck Castel/TV/ Bureau233

Suite des audiences à l’aveugle pour cette saison 7 de The Voice, avec toujours plus de jeunes candidats et talents, de reprises et de surprises (J’te l’dis quand même de Patrick Bruel en hébreu) mais aussi des retours. En effet, sur les coups de 22h30, deux chanteurs se sont succédé, deux anciens candidats malheureux de l’émission.

>> Audiences: «The Voice» leader en baisse... Michel Drucker se plante sur France 2

« Il y a eu une métamorphose »

Il y a deux ans, Nicolay Sanson s’était retrouvé face à quatre dossiers de sièges. Aucun juré ne s’était retourné. Cette fois, avec sa reprise de Sorry Angel de Serge Gainsbourg, il a eu plus de chances, Zazie et Mika le veulent dans leur équipe. Zazie l’a même reconnu : « J’ai l’impression de t’avoir déjà vu. Il y a eu une métamorphose. Tu as bien fait de revenir. Le début était extrêmement énigmatique. Et puis il y a cette autre voix, à l’arraché, qui m’a provoqué de l’émotion. D’autant plus que je ne suis pas sûr que tu aies la technique pour avoir ces notes-là, mais tu les as eues au moral. »

Mika a également salué le courage du jeune chanteur : « On a une intention pure. Pour chanter de cette manière, à 20 ans, c’est vraiment pas mal. Tu es revenu, tu as pris ton expérience d’il y a deux ans. » Nicolay a d’ailleurs choisi de continuer avec Mika.

>> Slimane: «J'ai fait "Solune" en me disant que c'était peut-être mon dernier disque»

Simplicité, justesse, respect

Casanova avait participé à la saison 6 de The Voice, et il est revenu cette année avec Je serai là de Slimane, une reprise qui a séduit à la fois Florent Pagny et Zazie. Florent a aimé qu’il chante avec simplicité, justesse et respect : « Quand tu attaques la partie corse, on sent que c’est ta fibre. C’était sincère et jolie ». Mais Casanova a préféré rejoindre une Zazie « touchée au cœur » : « C’est très raffiné, très précis. Il n’y avait pas de démonstration. J’aime ça. »