VIDEO. Carole Bouquet gênée par l'expression «Balance ton porc» à laquelle elle préfère #MeToo

FÉMINISME Interrogée sur l'affaire Weinstein, l'actrice Carole Bouquet a affirmé qu'elle n'aimait pas l'expression « Balance ton porc »...

C.B.

— 

L'actrice Carole Bouquet sur le plateau de «Quotidien», vendredi.
L'actrice Carole Bouquet sur le plateau de «Quotidien», vendredi. — Capture d'écran / Quotidien / TMC

Carole Bouquet est féministe, mais à ces yeux, ça n’est pas une raison pour ne pas peser ses mots. L’actrice, qui était interrogée vendredi sur le plateau de Quotidien au sujet de l’affaire Weinstein, a rappelé qu’elle était féministe (et que ça énervait sa famille !), mais elle a aussi pris ses distances avec le mouvement #BalanceTonPorc.

Selon l’icône du cinéma français, sa timidité maladive l’a mise à distance des prédateurs sexuels et elle estime avoir été « assez protégée ». Elle a ensuite estimé que « si on commençait par avoir les mêmes salaires, ça réglerait beaucoup des problèmes de rapport au pouvoir, indépendamment de tout ce qu’il faut dire en ce moment. » Elle a ensuite tenu à revenir sur les expressions « me too » et « balance ton porc ».

« "Me too" ça me va bien »

« Je n’aime pas par contre l’intitulé du mouvement en France. Le "Balance ton porc" ne me va pas du tout. "Balancer" ne me va pas. "Ton porc" non plus. Le "Me too" ça me va bien. "Balance ton porc", là je crois qu’il y a une erreur de titre. » Pour rappel, l’expression « me too », qui signifie « moi aussi » en anglais, était le mot que les femmes utilisaient pour dire qu’elles avaient, comme d’autres femmes, subi des situations de harcèlement ou d’agressions sexuelles. Le mouvement « Balance ton porc », son équivalent en français, invitait également à nommer la personne à l’origine de ces actes.

>> A lire aussi : Christine Bravo affirme avoir été victime de trois tentatives de viol, dont une à TF1