VIDEO. «RuPaul's Drag Race - All Stars 3»: Le premier épisode raconté aux lecteurs de «L'Equipe»

POP CULTURE La saison spéciale du concours culte de drag-queens a débuté jeudi dernier outre-Atlantique. Si vous préférez le football, «20 Minutes» essaye de vous expliquer de quoi il retourne…

F.R.

— 

BenDeLaCreme, candidate de «RuPaul's Drage Race - All Stars 3» et un ballon de foot.

BenDeLaCreme, candidate de «RuPaul's Drage Race - All Stars 3» et un ballon de foot. — VH1 - Photomontage 20 Minutes

Comment évoquer ce premier épisode du « All Stars 3 » de Ru Paul’s Drag Race, émission culte dans la communauté homo (mais pas que, mais quand même si), à quelqu’un qui n'y entrave rien ? Essayons la métaphore sportive.

>> A lire aussi : «RuPaul's Drag Race» expliquée à ceux qui ne connaissent rien de cette émission culte

C’est un peu comme si on avait composé une équipe de foot rêvée, mais avec des drag-queens à la place des footballeurs, et dont chaque membre la jouerait perso car à la fin, il n'y en aura qu'une qui rejoindra le « Drag Race Hall of Fame ». Niveau enjeux, c’est le Ballon d'or du talent créatif (un peu comme dans le foot), du bitchage (un peu comme dans le foot) et des gays qui s'assument (pas du tout comme dans le foot).

Participent à cette saison spéciale d’anciennes candidates des précédentes saisons (régulières) de RuPaul’s Drag Race (RPDR pour les intimes) et qui, pour la plupart, ont laissé leur empreinte dans l'émission.

Certaines sont très populaires :

- Trixie Mattel et ses vannes, c’est un peu Zizou et son coup de boule.

- BenDeLaCreme et sa fantaisie vintage, c’est une sorte de Just Fontaine qui n’aurait pas encore participé au Mondial 1958 (prometteur sans être le cador incontesté).

D’autres sont beaucoup moins prisées :

- Morgan McMichaels est aux fans du show un peu ce qu’Emile Kostadinov représente aux yeux des supporters des Bleus : quelqu’un que, avec le recul, tu ne détestes pas, mais dont tu te fais très bien à l’idée de ne plus entendre parler. 

- Kennedy Davenport, une espèce d’Alain Boghossian. Tu sais que ce n’est sans doute pas un premier choix de casting, mais il ne fait de mal à personne et tu ressens avant tout de l’indifférence.

Notons aussi que, parmi les dix candidates du All Stars 3, la gagnante de la première saison régulière de RPDR (en 2009) revient risquer sa réputation. Ça, c’est comme si Didier Deschamps se levait de son siège de sélectionneur en plein match du Mondial pour entrer sur le terrain et courser le ballon quitte à planter un but contre son camp.

A chaque épisode son épreuve. Pour celui-ci, chacune des drag-queens devait exposer l’un de ses talents lors d’un « Variety Show ». Certaines ont joué la sécurité en rejouant l’une des performances qu’elles sont habituées à donner dans les boîtes de nuit (ce qui arrive à certains footballeurs). C’est jouer la sécurité, sauf que le death drop est bien plus risqué qu’un plongeon italien dans la surface de réparation. La preuve avec Aja :


Plus audacieuses, Thorgy Thor a dégainé quant à elle son violon pour se la jouer Catherine Lara realness alors qu’elle n’a sans doute jamais entendu La rockeuse de diamants

BenDeLaCreme, elle, se l’est jouée effeuillage rigolo en compensant l’absence de sexytude par un grand numéro d’humour, un peu comme un Franck Ribéry en conférence de presse. Sauf qu’ici, l’humour est volontaire.

Côté ratages, Chi Chi DeVayne a fait n’importe quoi en majorette qui ne foulerait même pas une pelouse de Division d'honneur et Morgan McMichaels dont la prestation était si mémorable que je n’en ai aucun souvenir au moment où j’écris ces lignes.

Pour faire vite, RuPaul et ses acolytes jurés ont décrété (à raison) que Aja et BenDeLaCrème ont été les meilleures dans cette épreuve. Elles ont été départagées par un play-back sur Anaconda, qui s’est avéré bien plus disputé qu’Autriche – RFA au Mondial 1982.

BenDeLaCrème a fait mouche et, comme le veulent les règles, a dû décider quelle queen devait Sashay Away (autrement dit « quitter l’aventure » ou « rentrer de Knysna à Paris ») entre les deux moins bonnes : Chi Chi et Morgan…

Le couperet est tombé pour cette dernière sauf que, comme aux éliminatoires d’une Coupe du monde, il lui reste une chance aux repêchages. Ce dont ne se doutent pas ses adversaires qui lui ont dit adieu. Cependant, sachez que les chances de retour de Morgan McMichaels dans ce All Stars 3 sont aussi fortes que celles de Karim Benzema de rejoindre l’Equipe de France.