«Destination Eurovision»: Le public étranger s'est passionné pour l'émission de France 2

CONCOURS La première demi-finale de la séléction française pour l'Eurovision a été scrutée à l'étranger par de nombreux fans dont la curiosité était piquée au vif...

Fabien Randanne

— 

Garou, sur le plateau de
Garou, sur le plateau de — GILLES SCARELLA FRANCETV

Ce samedi soir, France 2 a donné le coup d’envoi de la sélection de l’artiste qui défendra les chances tricolores le 12 mai prochain en finale de l’ Eurovision à Lisbonne (Portugal). La première demi-finale de Destination Eurovision a séduit 2,5 millions de téléspectateurs français et elle est loin d’être passée inaperçue hors de nos frontières.

Lire aussi :  Les premiers qualifiés pour la finale de Destination Eurovision sont...

Aucun chiffre d’audience à l’international n’est disponible mais la deuxième chaîne avait fait en sorte de donner un écho à l’émission dans le monde entier en la diffusant sur TV5 Monde. Il était aussi possible de suivre le concours sur la page Facebook Eurovision France. Ce dimanche, à 1h du matin, la vidéo avait déjà enregistré plus de 56.000 vues et suscité pléthore de commentaires en anglais.

Quatrième sujet de discussion sur Twitter à l'échelle mondiale

Au cours de la soirée, Destination Eurovision figurait en tête des trending topics, c’est-à-dire les sujets les plus commentés, sur Twitter en France, mais a aussi été, comme l’a noté le site Wiwibloggs, respectivement troisième, cinquième et sixième des tendances en Belgique, en Espagne et au Royaume-Uni. Mieux encore, l'émission présentée par Garou a été le quatrième sujet le plus prisé des twittos à l’échelle mondiale.

Comment expliquer une telle curiosité à l’international ? D’abord, la communauté des fans et passionnés de l’Eurovision est très étendue et impliquée. Si le concours est souvent regardé de haut en France, ce n’est pas le cas partout hors de nos frontières et nombreux sont ceux qui s’enthousiasment pour les sélections nationales de chaque pays - l’une des plus prisées étant le Melodifestivalen en Suède. France 2 a eu la très bonne idée de prendre le créneau du mois de janvier, plutôt calme côté concours...

Un teasing qui a porté ses fruits

Les participations d’Amir  et d’ Alma lors des éditions 2016 et 2017 ont redoré le blason français aux yeux des aficionados de l’Eurovision et leurs chansons ont suscité un solide engouement - le premier avait fini 9e du vote des téléspectateurs étrangers et la deuxième 10e. De quoi attiser une forte attente pour cette année…

Aussi, lorsque France 2 a annoncé la mise en place de Destination Eurovision, la curiosité a été décuplée. Début janvier, la chaîne a fait du teasing en présentant les candidats au compte-gouttes, ainsi qu’un court extrait de leurs chansons. De quoi créer du buzz du côté des réseaux sociaux et des blogs spécialisés et donner envie de regarder ce que cela donne sur la durée…

« La France m’a vachement impressionné »

Résultat, ce samedi, des commentaires, hors de nos frontières, sur les neuf candidats de la première demi-finale, ont été postés dans toutes les langues et les retours sur l’émission en elle-même sont globalement positifs…

« D’accord. J’avoue. La France m’a vachement impressionné. Je veux dire regardez cet incroyable plateau. J’espère revoir encore cette finale nationale l’an prochain », a tweeté un Suédois. « L’exceptionnelle sélection de la France cette année, on en parle ? », s’emballe un Londonien en postant un gif « Perfection ».

Un autre anglophone salue lui aussi la qualité du programme non sans saluer l’implication des juges (« ils prennent des notes ! ») et les drapeaux européens agités dans la foule… Un Ecossais s’enthousiasme pour une émission « produite avec professionnalisme » et note que « la France montre vraiment qu’elle s’intéresse à l’Eurovision »…

Comme le résume William Lee Adams, sur Wiwibloggs - l’un des sites anglophones de référence sur l’Eurovision - la première demi-finale « s’est déroulée dans un cadre suffisamment large pour générer du buzz et injecter de l’adrénaline, mais aussi assez intime pour créer une atmosphère familiale. » 

La famille pourrait s'agrandir samedi prochain, lors de la diffusion de la deuxième demi-finale sur France 2, puis lors de la finale du 27 janvier qui sera cette-fois ci en direct...