Ellen DeGeneres se moque d'Eric Trump et de ses histoires conspirationnistes de «Deep State»

TELEVISION Le fils du président américain a sous-entendu que l’animatrice de télévision tirait les ficelles dans l’ombre…

C.W.

— 

L'animatrice Ellen DeGeneres
L'animatrice Ellen DeGeneres — Salangsang/BFA/Shutters/SIPA

La réponse de la bergère au berger. Mercredi, Eric Trump, l’un des fils du président américain, postait un drôle de message : une capture d’écran de ses suggestions Twitter où apparaissaient les uns en dessous des autres Hillary Clinton, Barack Obama et Ellen DeGeneres. Le tout accompagné d’une légende suspicieuse, suggérant que tout ce petit monde faisait partie du « Deep State », une théorie complotiste sur des cercles d’influence qui tireraient les ficelles en secret (un peu comme les Illuminati).

Un message surréaliste qui a beaucoup fait rire l’animatrice de télé Ellen DeGeneres, qui s’est empressée de répondre avec humour à Eric Trump.

>> A lire aussi: Pour Eric Trump, «le népotisme, c'est la vie»

« Vos sœurs me suivent sur Twitter »

« C’est la chose la plus dingue que j’ai vue cette semaine, pire que ce film avec la dame qui fait l’amour avec un poisson », s’amuse l’animatrice dans une petite séquence postée sur Twitter. Elle poursuit en se disant « honorée » qu’Eric Trump puisse penser qu’elle est « assez puissante pour faire partie d’une conspiration gouvernementale », mais qu’elle n’en a pas vraiment le temps. « J’ai mes réunions du lobby gay tous les lundis, plaisante-t-elle, mercredi je reçois Beyoncé et j’organise des brunchs Illuminati, et tous les week-ends Portia [De Rossi, sa femme] et moi, essayons désespérément d’avoir un bébé ».

Plus sérieusement, elle ajoute que si son nom apparaît dans les suggestions d’Eric Trump, il y a peut-être une raison toute simple. « Oui ça pourrait être une conspiration, mais c’est peut-être juste parce que votre sœur, Ivanka, me suit sur Twitter, et votre autre sœur, Tiffany, me suit aussi sur Twitter. Et peut-être devriez-vous me suivre aussi. Pourquoi ? Parce que je poste un tas de vidéos mignonnes », conclut-elle, devant celle d’un chat prodiguant un massage à un chien.