«Dirty Dancing»: Pourquoi, même si elle est arrivée en tête des audiences, la série n'est pas une réussite

REMAKE Arrivé en (courte) tête des audiences jeudi soir avec la série « Dirty Dancing », TF1 ne peut pourtant pas se targuer d’avoir réussi son coup…

Claire Barrois

— 

COLT PRATTES, ABIGAIL BRESLIN, NICOLE SCHERZINGER
COLT PRATTES, ABIGAIL BRESLIN, NICOLE SCHERZINGER — ABC

Un remake qui n’a pas séduit les téléspectateurs. La mini-série Dirty Dancing a visiblement raté son rendez-vous avec les téléspectateurs de TF1, jeudi. Déjà, la chaîne a eu du mal à arriver en tête des audiences, en rassemblant 13,4 % des téléspectateurs, devant M6 et Love Actually, qui en a séduit 12 %. Et sur les réseaux sociaux, nombreux ont été ceux qui ont crié leur déception.

>> A lire aussi : VIDEO. «Dirty Dancing» a 30 ans: Bébé, VHS flinguées, portés risqués... ce sont les fans qui en parlent le mieux

Une réalisation plate

Ont été mis en cause, la platitude de la réalisation, la difficulté pour les nouveaux acteurs de faire oublier le sex-appeal de Patrick Swayze, la tension sexuelle avec Jennifer Grey et le fameux porté. Bébé est interprétée par Abigail Breslin, la star de Little Miss Sunshine qui n’a pas franchement brillé depuis (et c’était en 2006). Colt Prattes, inconnu au bataillon, interprète Johnny. La Pussicat Doll Nicole Sherzinger, dans le rôle de la danseuse Penny, est la seule actrice à apporter un peu de relief à l’ensemble.

Bref, faire du neuf avec du vieux, ça ne marche pas à tous les coups, et les téléspectateurs n’ont pas du tout (du tout) apprécié la version de Dirty Dancing servie par ABC, comme en témoignent les nombreuses réactions négatives sur Twitter.