VIDEO. «ONPC»: Selon Raquel Garrido, le parti La France insoumise «a été mauvais gagnant»

POLITIQUE L’ancienne porte-parole de La France insoumise était l’invitée d'« On n’est pas couché » samedi…

F.R.

— 

Raquel Garrido dans «On n'est pas couché», le 16 décembre 2017.
Raquel Garrido dans «On n'est pas couché», le 16 décembre 2017. — Capture d'écran France 2

Raquel Garrido  a renoncé à ses fonctions au sein de La France insoumise pour privilégier ses activités télévisuelles – elle est chroniqueuse de Salut les Terriens ! sur C8. Cependant, l’ex-porte-parole du parti de Jean-Luc Mélenchon ne refuse pas de parler de politique.

Ainsi, dans On n’est pas couché, samedi, elle a fait son autocritique au sujet du premier tour de la présidentielle. « J’ai été ultra-mauvaise », a-t-elle affirmé dans le talk-show de France 2.

« On n'a pas été capables de verbaliser ces choses magnifiques »

« J’en garde une certaine amertume car la campagne a été magnifique (…). On a beaucoup construit, on a amené nos idées à un niveau de rayonnement important », a déclaré  Raquel Garrido. Et d’ajouter : « On a été mauvais gagnants (…) c’est-à-dire qu’on n’a pas été capables de verbaliser ces choses magnifiques que nous avions semées dans les têtes et dans les cœurs de millions de nos compatriotes. »

Le 23 avril, après l’annonce des résultats du premier tour de la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon avait d’abord refusé de reconnaître sa défaite et s’en était pris aux « médiacrates et oligarques qui jubil[aient] », selon ses termes, de voir un duel au second tour entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.