Miss France 2018: Qui est Maeva Coucke, la miss qui offre le triplé au Nord-Pas-de-Calais?

BEAUTÉ La couronne de miss France 2018 revient au Nord-Pas-de-Calais, tout comme en 2015 et en 2016...

Claire Barrois

— 

Maeva Coucke, miss Nord-Pas-de-Calais élue miss France 2018.
Maeva Coucke, miss Nord-Pas-de-Calais élue miss France 2018. — GUILLAUME SOUVANT / AFP
  • Maeva Coucke a été élue miss France 2018 samedi soir.
  • La jeune femme de 24 ans offre donc la couronne au Nord-Pas-de-Calais pour la troisième fois en quatre ans.
  • Elle suit le chemin tracé par Camille Cerf et Iris Mittenaere.

Personne n’y croyait. Et pourtant, Maeva Coucke est devenue la troisième miss France représentant le Nord-Pas-de-Calais en quatre ans. Un triplé qui semblait inconcevable tant on sait que le concours a à cœur de représenter les différentes régions françaises. Et pourtant, la belle rousse avait bien tous les atouts pour prendre le même chemin que la blonde Camille Cerf et la brune Iris Mittenaere.

« Au tour des rousses »

Comme les miss France 2015 et 2016, la jeune femme de 24 ans, qui a grandi entre Boulogne-sur-Mer et Calais et a fait ses études de droit à Lille, est bien une fille du Nord. Et les comparaisons ne s’arrêtent pas là : Comme Camille Cerf, elle a une fausse jumelle, prénommée Alizée. Mais la future juriste a tout de suite annoncé la couleur au micro en clamant : « Au tour des rousses ! ». Pour avoir réussi l'exploit de donner la couronne au Nord-pas-de-Calais une troisième fois en quatre ans, cette miss-là a, pour sûr, quelque chose en plus.

Si elle est très fière de ses origines, la nouvelle miss France a aussi confié au cours de la cérémonie qu’elle souhaitait rendre hommage à sa maman qui a combattu le cancer du sein il y a cinq ans. « J’ai tout de suite enchaîné sur Octobre rose pour soutenir la lutte contre le cancer du sein et encourager le dépistage, confiait Maëva à La Voix du Nord, samedi. J’ai participé à un défilé à Douai où les mannequins étaient concernées par ce cancer. »

Alors qu’elle s’estimait chanceuse d’avoir pu partir en voyage aux Etats-Unis avec ses vingt-neuf concurrentes, Maeva Coucke va devoir s’habituer à enchaîner les voyages et les réceptions. Et peut-être suivre une nouvelle fois les traces de son aînée Iris Mittenaere et prolonger l’expérience en devenant miss Univers… En tout cas, cette fois, on y croit !