Miss France 2018: Violences faites aux femmes, harcèlement scolaire, écologie... Les Miss s'engagent

CÉRÉMONIE Lors du concours Miss France 2018, plusieurs candidtes se sont exprimés sur des sujets lourds...

Benjamin Chapon

— 

Alicia Aylies, Miss France 2017, entourée de Sylvie Tellier et Jean-Pierre Foucault lors de l'élection de Miss France 2018
Alicia Aylies, Miss France 2017, entourée de Sylvie Tellier et Jean-Pierre Foucault lors de l'élection de Miss France 2018 — TF1

Le concours Miss France 2018 ne pouvait pas passer à côté​. Depuis plusieurs semaines, le sujet de la lutte contre les violences faites aux femmes est au cœur des préoccupations. Sylvie Tellier, patronne de l’organisation Miss France, avait annoncé que la cérémonie, qui s’est tenue à Chateauroux samedi soir, serait l’occasion d’aborder le sujet.

>> A lire aussi : « L'émission est le lieu idéal pour parler de la cause des femmes », selon Sylvie Tellier

Dans leurs portraits, elles ont parlé d’écologie, de harcèlement scolaire… Puis TF1 a consacré une pastille au sujet très actuel de la lutte contre les violences faites aux femmes. Pendant une minute, ont défilé les visages des Miss en noir et blanc, avec force effets sonores et visuels, et des phrases vantant la force et la beauté des femmes, leur liberté et leur courage, leur fierté enfin

Un clip contesté

Le clip a laissé plusieurs téléspectateurs circonspects, d’autant qu’il était immédiatement suivi par… le défilé en maillot de bain.

 

La secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa avait d'ailleurs déclaré : « Certes, les concours de beauté donnent une représentation figée de la beauté. Dans ce genre d’élection, les profils ne sont pas assez variés. Etre belle, ce n’est pas seulement être jeune, mince et valide. Mais il faut accepter la légèreté et le divertissement, surtout s’il permet de faire passer des messages essentiels. »