«C'est un amour, comme son émission»: Tex reçoit de nombreux messages de soutien

REACTIONS Julien Courbet, Anne Roumanoff et Frédérique Bel ont apporté leur soutien à Tex...

L.Be.
— 
Tex dans l'émission Les Z'amours
Tex dans l'émission Les Z'amours — Groupe France Télévisions France 2

Tex, animateur du jeu télévisé Les Z’amours sur France 2, a été débarqué après une blague douteuse sur les violences faites aux femmes. Le 30 novembre, Tex, invité dans l’émission de Julien Courbet C’est que de la télé sur C8, avait plaisanté : « Les gars vous savez ce qu’on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? (…) On lui dit rien, on vient déjà de lui expliquer deux fois ».

>> A lire aussi : Pourquoi Tex devrait finir sur C8, comme tous ses ex-collègues du service public

« C’est un amour, comme son émission, un mec sympa »

« C’est terrible ce qui m’arrive. C’est incroyable. Je suis en train d’encaisser le coup », a réagi Tex auprès de Yahoo. Le présentateur a d’ailleurs reçu de nombreux messages de soutien.

Julien Courbet a réagi jeudi dans son émission: « Tex serait cette fois-ci licencié après sa mise à pied. Je veux juste lui apporter mon soutien et rappeler que je le connais depuis vingt ans (…) Vous savez tous les techniciens qui travaillent sur cette émission travaillent aussi avec lui quand il fait Les Z’Amours. Tous vous diront que c’est un amour, comme son émission, un mec sympa. Je lui souhaite bonne chance. »

Sur le compte Twitter de Tex, un message de remerciement a été posté jeudi à l’attention de l’humoriste Anne Roumanoff qui avait pris sa défense dans un tweet : « Ok la blague de @TEXcomic était pourrie, nulle et machiste mais il me semble qu’il s’est excusé. Tex n’est pas Bertrand Cantat ! Défendre le droit des femmes oui, faire régner le politiquement correct par la terreur, non ! », a-t-elle posté.

« Comment peut-on condamner un artiste pour une blague »

Une autre comédienne lui a apporté son soutien. Frédérique Bel a publié un tweet la semaine dernière au moment de sa mise à pied où elle s’étonnait des proportions de cette mauvaise vanne.

« Comment peut-on condamner un artiste pour une blague volontairement cynique, où en plus il a pris soin de s’excuser en précisant que c’était évidemment qu’une vanne et Pas La réalité !!?» 

Sous le hashtag #Tex, en trending topic sur Twitter ce vendredi matin, de nombreux internautes se désolent de la décision de France 2.