«Quotidien»: Hugo Clément quitterait l'émission plus tôt que prévu

TELEVISION A l’origine de cette information, le site Puremédias y voit un lien avec le tweet alarmiste du chroniqueur sur Emmanuel Macron mercredi…

C.W.

— 

Hugo Clément quitterait «Quotidien» plus tôt que prévu
Hugo Clément quitterait «Quotidien» plus tôt que prévu — CHRISTOPHE CHEVALIN-TMC

Il devait quitter l’émission au terme de son préavis fin décembre pour rejoindre Konbini, mais il semblerait qu’Hugo Clément quitte Quotidien beaucoup plus tôt. Selon des informations du site Puremédias, le chroniqueur de l’émission de Yann Barthès serait libéré de cet engagement dès à présent, la chaîne anticipant son départ.

>> A lire aussi: Hugo Clément fait de la pub pour des chemises, sa production n'apprécie pas

Un tweet alarmiste sur Emmanuel Macron

Puremédias voit dans cette décision de la chaîne, un lien avec un tweet qu’Hugo Clément a posté mercredi. Sur Twitter, l’ancien journaliste vedette de l’émission a suscité de nombreuses réactions après avoir posté un message alarmiste sur le déplacement d’Emmanuel Macron au Burkina Faso. « Le convoi de la délégation qui accompagne Emmanuel Macron au Burkina vient d’être attaqué. Selon un témoin direct, des centaines d’assaillants avec des caillasses. Voitures détruites. Les membres de la déleg (sic) réfugiés dans l’université. Tirs entendus. On ne sait pas où est Macron », écrivait-il alors depuis Paris.

Un message rapidement supprimé, suivi des excuses du journaliste. « La formulation de mon tweet était maladroite. Je vous prie de bien vouloir m’en excuser. Il y a bien eu un caillassage du convoi mais la phrase "on ne sait pas où est Macron" était alarmiste et n’avait aucun caractère informatif », expliquait-il. De son côté, l’Elysée avait par ailleurs démenti l’information.