VIDEO. Le cancer, «pour moi c’est pas une catastrophe»: Bernard Tapie se confie sur France 2

TELEVISION « Il faut accepter qu’à un moment on va vers l’épreuve ultime qui est la mort », estime l’homme d’affaires dans l’émission « 19 h le dimanche »…

M.C.
— 
Bernard Tapie sur France 2, le 19 novembre 2017.
Bernard Tapie sur France 2, le 19 novembre 2017. — France 2

La maladie ? « Ca fait partie du parcours improbable », pense Bernard Tapie. L’homme d’affaires, ancien ministre et ex-président de l’Olympique de Marseille, dont la famille a annoncé fin septembre qu’il souffrait d’un cancer de l’estomac, s’est confié sur France 2 dans l’émission 19 h le dimanche, qui sera diffusée ce 19 novembre.


« Quand on a 70 ans et plus, il faut accepter qu’à un moment donné on va aller vers l’épreuve ultime qui est la mort », déclare « Nanard » au journaliste Laurent Delahousse. « Pour moi, c’est pas une catastrophe, continue celui qui a reçu un fort soutien des supporters de l’OM. J’ai vécu d’une manière incroyable, formidable. J’ai connu des moments de bonheur inimaginables. » « J’ai pas envie de partir, admet-il, mais il faut avoir la raison de se dire que quand ça tombe sur un petit couple où la femme a 35 ans, trois enfants et qu’elle se fait un cancer du sein, c’est un autre truc. »

« Une épreuve supplémentaire »

L’homme dont le nom reste aussi associé à de grosses affaires judiciaires (VA-OM, Adidas-Crédit Lyonnais…), qui lui ont valu en 1995-1996 une incarcération de six mois, affirme qu’il prend le combat contre la maladie « comme une épreuve supplémentaire qui s’ajoute à celles que je viens de vivre pendant quelques années. »

>> A lire aussi : «Il a besoin de beaucoup de force, de courage », Didier Deschamps a évoqué le cancer de Bernard Tapie

Il raconte avoir demandé à son médecin : « Pourquoi j’ai une tumeur aussi grave à l’estomac, alors qu’en général ce sont les gens qui boivent bien, qui fument bien, qui bouffent bien ? Il m’a dit "vous avez entendu parler de l’expression populaire se faire du mauvais sang ? Et vous savez ce que c’est de se faire de la bile ? Ben voilà. Vous avez compris pourquoi vous avez un cancer". »