«Nouvelle Star»: Benjamin Biolay prend la défense de Cœur de Pirate, moquée par les internautes

HATERS Béatrice Martin, alias Cœur de Pirate, agace les internautes par son hyper-émotivité face aux candidats de la «Nouvelle star». Benjamin Biolay l’a soutenue face aux haters…

20 Minutes avec agence

— 

Coeur de Pirate est moquée sur les réseaux sociaux pour son hyper-sensibilité. Benjamin Biolay a pris sa défense.
Coeur de Pirate est moquée sur les réseaux sociaux pour son hyper-sensibilité. Benjamin Biolay a pris sa défense. — Capture d'écran M6

Le chanteur Benjamin Biolay, juré de la Nouvelle Star aux côtés, notamment, de Cœur de Pirate, ne supporte plus les critiques qui s’abattent sur la Québécoise. Il l’a fait savoir sur son compte Instagram, jeudi.

Nouveau jury, nouveau style

Pour son retour sur M6 après sept ans d’absence, Nouvelle Star a fait peau neuve. Le jury a ainsi été totalement renouvelé. Exit André Manoukian, Sinclair, Philippe Manœuvre ou encore Joeystarr. Cette saison, Benjamin Biolay, Cœur de Pirate, Nathalie Noennec et Dany Synthé ont pris la relève et doivent dénicher les nouveaux talents.

Depuis le début de l’aventure, l’hyper-émotivité de Cœur de Pirate face aux candidats irrite de nombreux téléspectateurs et provoque de nombreuses réactions. Les critiques et les moqueries sur les « larmes faciles » de la Québécoise se multiplient. Le troisième épisode du télécrochet, diffusé ce mercredi soir, n’a pas échappé à la règle. Béatrice Martin a encore été la cible préférée des internautes.

« Une grande artiste »

Des remarques qui ont fini par agacer Benjamin Biolay. L’artiste a donc posté, ce jeudi sur Instagram, un message à l’attention des « haters » (haineux) pour défendre la jeune femme. « Personnellement je trouve Béatrice parfaite, écrit-il, c’est une grande artiste qui ne fait JAMAIS semblant. Écoutez les sublimes chansons de @beatricepirate et vous comprendrez… Nous sommes des « artistes », pas des Animateurs De télévision. Nous n’avons aucun filtre… Sur ce, dormez bien ! Amitiés. Benjamin. »