C'est «Speed» pour les candidats de «Pékin Express»

ZAPPING Ce qu'il faut regarder et ce qu'il faut éviter mardi soir à la télévision...

C. F.

— 

L'affiche de «Speed» avec Keanu Reeves
L'affiche de «Speed» avec Keanu Reeves — DR

Mardi soir, c’est foot, ciné et télé-réalité. TF1 diffuse la rencontre Manchester United /Lyon en Ligue des champions à partir de 20h35. Si vous n’avez pas la télé, allumez votre ordinateur, 20minutes.fr suivra le match en live-comme-à-la-maison !

30 ans de sa mort oblige, la une propose en deuxième partie de soirée (22h45) un «droit de savoir» sur Claude François et la face cachée d'une idole... Pour la peine, voici un diaporama en musique.


Cloclo galerie photos 2008
envoyé par guenael76


France 2 poursuit sa série sur Maupassant avec deux adaptations de nouvelles, «Le rosier de madame Husson» (20h50) et «L'ami Joseph» (21h50). L’occasion de voir Marie-Anne Chazel dans un autre rôle que celui de Gigi dans «Les Bronzés» (ou pas).

France 3, elle, fait dans le cinéma. La chaîne rediffuse à partir de 20h50 de «Speed», ce film des années 90 où Keanu Reeves et Sandra Bullock se draguent dans un bus qui ne doit pas descendre en-dessous de la barre des 70 km/h sinon il explose...



Plus dramatique, «Brasier», à partir de 23h15, raconte une histoire d’amour impossible sur fond de haine entre les communautés française et polonaise dans le Nord de la France en 1930... La présence de Jean-Marc Barr donne un peu de glamour à tout ça.

Arte se penche de son côté sur les «whistleblower», ces salariés qui n'hésitent pas à révéler des vérités compromettantes au risque de tout perdre. Dans le docu «Du côté des anges» (à partir de 21h), Christopher Steele et Glenn Walp se battent pour la reconnaissance des dangers de contamination nucléaire liés à la décharge de la base de Los Alamos au Nouveau Mexique. «Erin Brokovitch» n'est pas loin...

Enfin, ne loupez pas l’épisode 7 de la nouvelle saison de «Pékin Express» sur M6 (la route des Incas, à partir de 20h50). Cette fois-ci, les participants se retrouvent «dans l'antre du terrible dieu bolivien Tio». Ô terreur !!