Un détective immortel et des patients en thérapie...

TELE Les nouvelles séries télévisées ici et ailleurs...

Elodie Drouard

— 

Le professeur White, héros malheureux de la série «Breaking bad».
Le professeur White, héros malheureux de la série «Breaking bad». — AMC

Alors que les scénaristes se remettent doucement au travail à Hollywood, et en attendant le retour de nos séries fétiches courant avril, que se passe-t-il de neuf sur les chaînes américaines? seriestele

In Treatment

La toujours (?) innovante HBO («Sex & the City», «Oz», «Big Love»...) diffuse tous les jours de la semaine depuis le 28 janvier un épisode de «In Treatment», nouvelle série produite par Mark Wahlberg. Chaque épisode de 30 minutes relate une séance de psychothérapie en temps réel entre un patient et son médecin. Le lundi, c'est Laura, une jolie trentenaire en plein transfert, le mardi, Alex, un soldat sans état d'âme apparent, etc.

Après «The Sopranos» et «Tell me you love me», HBO démontre une fois encore son intérêt pour le développement personnel. Mais cette fois, la chaîne va beaucoup plus loin. En jouant sur le format, HBO radicalise son propos et installe le téléspectateur dans la même routine que l'analysé, ramenant les 24 épisodes de «24» au degré zéro du genre. Si le concept n'est pas neuf (c'est une adaptation d'une série israélienne), il fonctionne à merveille.

New Amsterdam

Un nouveau drama débute le 4 mars sur la Fox («24 heures», «Prison Break», «Dr House»...): «New Amsterdam». L'histoire de John Amsterdam, un détective new-yorkais qui est... immortel depuis 1642, date à laquelle un sortilège lui a été jeté par une jeune femme qu'il venait de secourir. Le deal est simplissime: John sera immortel tant qu'il n'aura pas trouvé le véritable amûûûr. On attend de voir, mais pour les fanatiques de la thématique, on conseille de relire «Tous les hommes sont mortels» de Simone de Beauvoir. Histoire de ne pas être déçu...





John Adams

Décidément l'histoire inspire les scénaristes américains. Après «Rome», HBO programme à partir du dimanche 16 mars «John Adams» ou 7 épisodes pour faire le portrait du deuxième président des Etats-Unis. Cette mini série est tirée d'une biographie écrite par David McCullough, déjà récompensée par le prestigieux prix Pulitzer.





Breaking Bad

Diffusé depuis le 20 janvier sur la chaîne câblée américaine AMC («Mad men»), «Breaking Bad», un nouveau drama vraiment sombre raconte l'histoire d'un professeur de chimie qui, apprenant qu'il souffre d'un cancer en phase terminale, décide de se lancer dans la production de métamphétamine pour mettre sa famille à l'abri du besoin financier après sa mort. Evidemment, les choses vont mal tourner. Après «Weeds», l'Amérique pas si bien pensante que ça nous explique le B.A.ba de l'argent facile grâce à la drogue en mettant l'accent sur le revers de la médaille. La drogue, s'est mal. Don't forget, kids!