Michel Leeb refait son sketch de «L'Africain» chez Ardisson

MALAISE TV Invité de Thierry Ardison dans « Salut les Terriens », Michel Leeb a défendu son sketch de « L’Africain », où « il y n’a jamais une seconde une once de racisme »…

V. J.

— 

Michel Leeb a eu le droit à un show spéciale sur C8 pour ses 40 ans de carrière
Michel Leeb a eu le droit à un show spéciale sur C8 pour ses 40 ans de carrière — Pascal Ito / C8

Mais quand s’arrêtera-t-il ? Thierry Ardisson, dont l’émission Salut les Terriens n’en finit plus de multiplier les polémiques et dérapages depuis la rentrée ? Non, Michel Leeb, qui, après 40 ans de carrière, continue de faire son sketch de L’Africain. La preuve, samedi soir sur le plateau de Salut les Terriens sur C8, où il était invité pour l’émission spéciale Le Leeb Show, diffusée… samedi soir… sur C8.

>> A lire aussi : «ONPC», «Salut les Terriens», «C à vous»... Bientôt la fin de la culture du clash?

« Il n’y a jamais eu une once de racisme »

« Sur scène, je fais L’Africain, explique l’humoriste. C’est-à-dire que je raconte l’histoire du jazz en partant de l’Afrique, avec un personnage qui parle de cette manière-là [il prend alors son fameux accent]. Parce que l’Afrique, c’est ce langage-là. Je fais une caricature de ce personnage. » Avant d’ajouter : « Mais il n’y a jamais eu une seconde une once de racisme. » Si Ardisson va dans son sens (« mais on le sait, on vous connaît »), Laurent Baffie ironise sur le spectacle de Michel Leeb, où « à la fin, tous ces gens lèvent le bras », référence au salut hitlérien.

>> A lire aussi : Thierry Ardisson parle du «connard chômeur qui va balancer un tweet au CSA»

« Ça, ce n’est pas le bon accent »

La voix off de l’émission pose alors une bonne question : « Sachant que l’Afrique compte un milliard trois cents millions d’habitants, pouvez-vous nous préciser ce que vous appelez l’accent africain ? » Michel Leeb s’en amuse avec une anecdote : « Quand je suis allé en Côte d’Ivoire ou au Cameroun faire des sketchs, à chaque fois que je sortais de scène, les Africains venaient me voir en disant [et c’est reparti pour l’accent] : “On n’est pas d’accord du tout. On n’aime pas du tout ce que vous faites, parce que ça, ce n’est pas le bon accent. Ça, c’est l’accent du Cameroun, alors que nous, c’est la Côte d’Ivoire, ce n’est pas pareil !”. » Non, ce n’est pas pareil.