La maman de Thomas des «Anges»: «Malgré moi, je suis toujours informée des aspects négatifs de la personnalité de mon fils»

CONFIDENCES Thomas a commencé la téléréalité dans «Les Marseillais» et poursuit l’aventure sur NRJ 12 avec «Les Anges» et «Les Vacances des Anges»…

Propos recueillis par Claire Barrois

— 

Thomas des «Marseillais» est actuellement dans «Les Vacances des Anges».
Thomas des «Marseillais» est actuellement dans «Les Vacances des Anges». — PHILIPPE LE ROUX
  • «20 Minutes» a décidé de donner la parole aux parents de candidats de téléréalité.
  • Patricia, la mère de Thomas, actuellement dans «Les Vacances des Anges», revient sur le parcours de son fils dans la téléréalité.

« Je n’aimerais pas être sa mère… » Qui ne s’est jamais dit cette phrase devant un programme de téléréalité ? Pour arrêter de fantasmer sur ce que pensent les parents de candidats de ce qu’ils font dans ces émissions, 20 Minutes est allé le leur demander. Cette semaine, c’est Patricia, la maman de Thomas, actuellement dans Les Vacances des Anges, qui nous a répondu.

Comment votre fils est-il arrivé dans « Les Marseillais » ?

Il a été recruté par sur Facebook parce que, en tant que boxeur, il était un peu connu à Marseille et qu’il sortait pas mal en boîte de nuit. Au départ, j’étais très très mitigée à propos de sa participation au programme. J’ai fait de la résistance parce que c’était nouveau, ça me faisait peur. Je ne regardais pas du tout la téléréalité. J’avais peur de la médiatisation. Ça me faisait bizarre de le voir passer du milieu de boxeur professionnel à la téléréalité. Il ne m’a pas trop ménagée : Je suis passée de spectatrice de ses combats à la médiatisation.

Quelle a été votre réaction quand vous l’avez découvert à l’écran ?

Au départ, j’ai été très surprise. C’est quelqu’un de très jovial, un amuseur qui aime la vie, il était comme à la maison. J’ai eu beaucoup de retombées positives. On n’a pas le même comportement avec ses parents ou ses amis, donc j’ai découvert des facettes de sa personnalité que je vois moins, mais, globalement, il était pareil.

Il a explosé sur NRJ12, on lui a donné une belle place. Dans Les Anges, il avait de beaux projets sportifs, il a fait de belles rencontres. Dans Les Marseillais, il aurait peut-être eu aussi des opportunités, mais il n’est pas resté longtemps.

J’ai été un peu scotchée quand il a fricoté avec des filles. L’émission a fait tomber les barrières qu’on a dans la vie. Je suis très complice avec mon fils, mais il reste une pudeur. Les affaires de cœur de Thomas ne me regardent pas. Je ne l’ai pratiquement jamais vu embrasser une fille, j’étais donc un peu mal à l’aise mais je m’y suis faite. Je respecte ses choix.

En tant que femme, j’ai pris une position, en tant que mère j’étais assez surprise de voir que mon fils réagissait comme ça avec les deux pauvres petites femmes. Là, c’était mon enfant, ça m’a fait bizarre. Ça a jeté un froid glacial en moi. Mais ça reste des situations courantes dans la vie. Le problème c’est que c’était sous les yeux de tout le monde, je n’ai pas aimé que tout le monde voie ça de lui.

Avez-vous regardé les commentaires sur lui sur les réseaux sociaux ?

Je suis absolument anti réseaux sociaux, mais, malgré moi, je suis toujours informée des aspects négatifs de la personnalité de mon fils. Des gens me disent qu’ils l’adorent, qu’ils sont fans de mon fils. D’autres le détestent. Ça me blesse en tant que maman quand on me fait des commentaires sur ses attitudes cavalières. On le juge uniquement sur ce qu’on voit et ça me fait quelque chose.

Est-il revenu changé de cette aventure ?

Pourquoi il aurait le melon ? Il n’est pas allé sur la Lune. Et s’il l’avait je le remettrais dans les clous parce qu’on peut avoir un petit moment de célébrité, mais ça ne dure pas, il faut rester modeste et avoir les pieds sur terre. Il est entouré de gens normaux en dehors de la télé.

Il est sollicité parce qu’il est médiatisé, mais c’est un garçon sérieux qui sait respecter ses engagements et j’espère franchement que cette expérience lui apporte encore plus d’opportunités et qu’il ait des portes qui s’ouvrent. Le but premier, c’est l’expérience en soi, mais il faut essayer d’avoir un avenir. Il est assez « cérébré » pour y penser lui-même.

Compte-t-il participer à une autre téléréalité ?

Pour l’instant il est dans la lumière, mais il y a un moment où il faut céder la place. Son après viendra… après. Pour l’instant, je veux qu’il en profite au maximum et qu’il remplisse ses contrats. Je suis très fière de tous ses choix. Quand ce sera le moment de changer, il le sentira.