«20 Minutes» en 1984: Qui est Maïté, cette star montante de la cuisine, qui «suce le derrière» d'un ortolan?

MIAM MIAM A l’occasion de la saison 2 de « Stranger Things », qui débarque sur Netflix, « 20 Minutes » fait un voyage dans le temps, direction le 27 octobre 1984, et imagine les articles que le service culture aurait signés ce jour-là…

Clio Weickert

— 

La reine des fourneaux Maïté et ses trois petits toutous (ne vous inquiétez pas, elle ne va pas les manger)
La reine des fourneaux Maïté et ses trois petits toutous (ne vous inquiétez pas, elle ne va pas les manger) — SAURA PASCAL/SIPA

Les amoureux de la bonne chère n’ont plus qu’un nom à la bouche : Maïté. Depuis près d’un an, cette fantasque restauratrice landaise présente La cuisine des Mousquetaires sur FR3, aux côtés de Micheline Banzet. Chaque jour, le duo rend hommage à la richesse de la gastronomie française, et célèbre dans la joie et la bonne humeur, la bonne bouffe bien de chez nous. Mais qui est vraiment Maïté ? D’où nous vient cette amoureuse du civet, cette mordue de gésiers confits et autre pieds paquets ?

« Je commence à le prendre et à lui sucer le derrière »

Marie-Thérèse Ordonez, que l’on connaît mieux sous le nom de Maïté, est né à Rion-des-Landes, dans le département du même nom (les Landes, pas Rion). Avant de nous régaler chaque midi, elle exerçait le métier de « musicienne » à la SNCF, où elle était chargée d’alerter les ouvriers des voies ferrées lorsqu’un train arrivait, à l’aide d’une trompette. En parallèle, la Gasconne régalait de ses talents aux fourneaux, les banquets et les noces de sa région. C’est Patrice Bellot, un réalisateur bordelais, qui découvre la pittoresque Maité, alors âgée de 45 ans, et décide de la lancer (au sens figuré), aux côtés de Micheline Banzet.

Et le nouveau cordon bleu de FR3 montre déjà un fort potentiel. En témoigne cette séquence d’une sensualité inouïe, où Maïté enseigne la dégustation de l’ortolan. « Je commence à le prendre et à lui sucer le derrière », détaille crûment la bonne vivante, qui ne craint pas d’appeler un chat, un chat (ou un ortolan). Les gastronomes en frissonnent encore. Notre petit doigt nous dit que la Gasconne n’a pas fini de nous étonner.

 

Flash Forward

>>> Oui, l’ortolan est un oiseau migrateur protégé par le code de l’environnement et classé comme espèce en danger sur la liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Sa chasse est illégale depuis 1999 en France et dans l’Union européenne. Donc non, à l’époque, Maïté n’était pas hors-la-loi (on vous voit venir). <<<