Honorine Rondello, ici le 7 septembre 2016, s'est éteinte samedi 21 octobre 2017 à l'âge de 114 ans.
Honorine Rondello, ici le 7 septembre 2016, s'est éteinte samedi 21 octobre 2017 à l'âge de 114 ans. — BORIS HORVAT / AFP

DISPARITION

VIDEO. Honorine Rondello, la (presque) doyenne des Français est morte à 114 ans

La (presque) doyenne des Français Honorine Rondello, est morte jeudi à l'âge de 114 ans...

Il y a un an, Mouloud Achour interviewait Honorine Rondello, 113 ans, qui avait ému les Français. La femme, considérée un temps comme la doyenne des Français, est décédée jeudi 19 octobre à 114 ans, a annoncé la maison de retraite des Trois Tilleuls à Saint-Maximin (Var) où elle résidait.

Honorine Rondello, née le 28 juillet 1903, était considérée comme la plus âgée des Françaises, jusqu’à la découverte par la presse, mi-octobre, d’une habitante de Mayotte, Tava Colo, ayant sept mois de plus qu’elle. La carte d’identité de cette Mahoraise indique en effet le 22 décembre 1902 comme date de naissance.

« Elle n’a pas souffert »

Honorine Rondello « s’est éteinte doucement. Elle n’a pas souffert et était entourée de sa famille », notamment de ses deux petits-fils, a raconté Isabelle Quentin, animatrice à la maison de retraite. « Elle avait décidé » de mourir car « elle en avait assez. Mais jusqu’au bout, elle est restée très souriante. Elle avait encore il n’y a pas si longtemps que ça un gros livre dans les mains », a-t-elle ajouté.

« Elle était une belle personne, très posée, discrète, pas une femme à ragots », a témoigné encore l’animatrice. Selon elle, Honorine Rondello avait été peinée lorsqu’elle était devenue doyenne, le 4 septembre 2016, car cela signifiait qu'« une femme venait de décéder ».

Elle lisait beaucoup

A l’époque, la vieille dame, une Bretonne issue d’un milieu modeste, avait expliqué passer l’essentiel de ses journées dans sa chambre, où elle suivait les informations et lisait beaucoup. « Je circule un petit peu dans les couloirs, je mange puis je retourne dans ma chambre. Je ne peux pas tellement discuter avec les autres pensionnaires, il y en a pas mal qui n’ont plus toute leur tête. » Ses obsèques sont prévues mardi à 10 heures dans la basilique de Saint-Maximin.