Julie Vignali anime «Le Meilleur pâtissier» sur M6.
Julie Vignali anime «Le Meilleur pâtissier» sur M6. — Jean Philippe ROBIN / M6

TELEVISION

«Le Meilleur pâtissier»: «Mon fils m'a dit "Faustine Bollaert était bien, toi, t'es super!"», rigole Julia Vignali

La nouvelle animatrice du concours culinaire qui reprend ce mardi sur M6 raconte comment elle a abordé et vécu cette nouvelle expérience…

  • M6 diffuse la saison 6 du « Meilleur pâtissier » à partir de ce mardi, 21 heures.
  • Julia Vignali succède à Faustine Bollaert à la présentation.

Au revoir Faustine Bollaert, bonjour Julia Vignali. La recrue de M6 est la nouvelle animatrice du Meilleur pâtissier, dont la saison 6 débute ce mardi à 21 heures. Une expérience qui lui a fait découvrir plein de choses. Notamment qu’il était possible d’avoir les larmes aux yeux pour un dessert. « Ah, ce gâteau crème de marron et chantilly… J’en aurais pleuré de bonheur ! J’avais envie de prendre la nana dans mes bras », se remémore-t-elle avec des étoiles plein les papilles.

Ses premiers pas sous le célèbre chapiteau blanc ont été un souvenir moins savoureux. « Parfois, j’ai eu peur, je me disais que je n’y arriverais jamais. Je doute beaucoup de moi-même, affirme Julia Vignali. Et puis, je suis arrivée aussi rapidement que Faustine est partie. J’étais sur le tournage une semaine seulement après avoir signé le contrat… » Mais le coup de flip a ses bons côtés, cela lui a permis d’avoir un particulièrement bon feeling avec les candidats : « Je n’étais pas celle qui est en terrain conquis. J’étais stressée et fébrile comme eux. »

« "Le Meilleur pâtissier" a existé sans moi et pourrait exister sans moi »

Le plus compliqué pour l’animatrice a été de se glisser dans la mécanique du jeu. « Il ne fallait pas que je me fasse bouffer ni engloutir dans le programme qui a existé sans moi et pourrait exister sans moi. Il fallait que la greffe prenne. »

A-t-elle pensé à Faustine Bollaert au moment de se lancer ? « Je la respecte, mais non », rétorque-t-elle avant de préciser que celle qui l’a précédé a été « classe » : « Elle m’a envoyé un texto sympa et, soit dit en passant, même si je suis corporate, je la regarde sur France 2 [Faustine Bollaert anime Ça commence aujourd’huidepuis la rentrée]. » Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes.

« La nuit, il m’arrivait de me relever et de piocher dans le petit frigo »

Une fois le tournage entamé, Julia Vignali s’est trouvé un autre défi : gérer sa gourmandise. « Ça a été un énorme lâchage. Je vivais au château, comme le reste de l’équipe et en plus de manger comme un cochon lors des enregistrements, il m’arrivait de me relever la nuit et de piocher dans le petit frigo. Je ne me suis pas pesée parce que je savais que ça n’allait pas me faire du bien. » Bon, il semblerait, selon ses dires qu’elle aurait pris cinq kilos.

Qu’importe les considérations de poids, elle se réjouit surtout d’être devenue une idole pour son fils, grand fan de l’émission. Il l’a aidée à répéter. « Prononcer le célèbre « prêt, pâtisser ! » [le top départ des épreuves dans Le Meilleur pâtissier], c’est comme dire « Parce que je le vaux bien ». Alors il me disait : "Plus comme ci, moins comme ça". » Verdict du petit, qui a vu un aperçu de l’émission : « Faustine, elle était bien, toi, t’es super ! »