«20 Minutes» en 1984: La telenovela «Danse avec moi» débarque en France

FEUILLETON A l’occasion de la saison 2 de « Stranger Things », qui débarque sur Netflix, « 20 Minutes » fait un voyage dans le temps, direction le 27 octobre 1984, et imagine les articles que le service Culture aurait signés ce jour-là…

Claire Barrois

— 

La telenovela «Baila Comigo» est adaptée en France sous le titre «Danse avec moi».
La telenovela «Baila Comigo» est adaptée en France sous le titre «Danse avec moi». — Capture d'écran / Youtube

Après avoir fait fureur au Brésil, la telenovela Baila Comigo, rebaptisée Danse avec moi, arrive sur les petits écrans français, sur TF1. Une telenovela ? C’est ainsi qu’on appelle les feuilletons quotidiens dont l’Amérique latine raffole et dont on va désormais pouvoir profiter. La France succombera-t-elle au feuilleton sauce carioca ?

Après Fame, Flashdance et Footloose, sorti en mai au cinéma, la danse envahit la maison grâce à Danse avec moi. Mais sur fond d’amour, évidemment. A Porto Alegre, au Brésil, Helena Seixas et Joaquim Gama, un jeune homme avide qui vient d’épouser une riche héritière, s’aiment profondément. Résultat de cet amour, des jumeaux, Joao Victor et Quinzinho voient le jour. Mais Quim ne peut assumer cette paternité car ce serait avouer son infidélité... Quelle histoire !

Encore mieux qu’un triangle amoureux

Non pas deux, ni trois, mais quatre amoureux. Les scénaristes ont ajouté le personnage du Docteur Miranda, lui-même amoureux d’Helena, qui les aide à monter un stratagème. Le couple va faire croire que les bébés ont été abandonnés à la porte de l’hôpital. Quim, dont l’épouse Marta ne peut avoir d’enfant, en vient donc à adopter son propre fils, Victor, tandis qu’Helena va élever Quinzinho. Ils font le serment que les jumeaux ne sauront jamais rien de cette histoire.

La série commence vingt-sept ans plus tard après ce tortueux prologue. Quim et Marta, contre toute attente, ont eu une fille, Déborah, et sont partis vivre au Portugal. De son côté, Helena a épousé le docteur Plinio Miranda et leur famille s’est installée à Rio de Janeiro. Ils ont eu eux aussi une fille, Lia. Mais, le jour des 27 ans de Victor, Marta, l’épouse de Quim, annonce à son fils qu’il a été adopté. Dès lors, ce dernier n’aura plus qu’une obsession, retrouver ses racines.

Avec lui, on parcourt le Brésil en quête de ses parents. Evidemment, marcher sur les pas de son frère jumeau donne lieu à un certain nombre de confusions et de quiproquos, de drames et d’émotions en pagaille. Le tout en musique, baigné de grands sentiments. Bref, à la sauce sud américaine telle qu’on la fantasme.