VIDEO. «ONPC»: Laurent Ruquier devrait répondre samedi à la polémique Angot-Rousseau

AFFAIRE D’ÉTAT Une semaine après le clash entre Christine Angot et Sandrine Rousseau, l’animateur devrait apporter sa version des faits…

Benjamin Chapon

— 

Laurent Ruquier, le livre «Parler» de Sandrine Rousseau entre les mains, dans «On n'est pas couché» diffusé le 30 septembre 2017.
Laurent Ruquier, le livre «Parler» de Sandrine Rousseau entre les mains, dans «On n'est pas couché» diffusé le 30 septembre 2017. — Capture d'écran France 2

De nombreux téléspectateurs se sont emportés contre On n’est pas couché et ont juré qu’ils ne regarderaient plus l’émission après la séquence polémique de la semaine dernière qui avait vu s’opposer Christine Angot et Sandrine Rousseau.

>> A lire aussi : Christine Angot confie qu'elle a failli quitter l'émission de Laurent Ruquier

Il y a fort à parier cependant que samedi soir ils soient très nombreux devant leur téléviseur pour écouter la réaction de Laurent Ruquier. L’animateur devrait en effet répondre aux critiques qui l’ont accusé, tout comme la productrice Catherine Barma, d’avoir fait le buzz aux dépens de deux victimes.

Une réaction tenue secrète

Sa déclaration a bien été enregistrée, jeudi, mais L’Express rapporte que personne, pas même les invités de l’émission du jour, n’a pu voir Laurent Ruquier revenir sur ce fameux clash. On ne sait donc rien de ses propos, ni sur sa forme ni sur leur contenu. Elle intervient cependant dans un contexte extrêmement tendu.

Laurent Ruquier est en délicatesse avec la direction de France 2 depuis plusieurs mois. L’animateur accuse la chaîne de ne pas avoir tenu ses promesses en ne lui proposant aucune autre émission. Les observateurs estiment que Laurent Ruquier devrait ainsi quitter le service public à la fin de cette saison d’On n’est pas couché.

Une enquête du CSA sur l’affrontement Angot/Rousseau

Il s’avère également que France 2 n’aurait apporté aucun soutien à Laurent Ruquier durant cette semaine agitée. Les informations sont contradictoires quand il s’agit de savoir si la direction de France 2 a eu accès, ou non, au montage polémique de l’émission avant sa diffusion.

Par ailleurs, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a officiellement lancé une enquête sur l’affrontement Angot/Rousseau à l’initiative de Marlène Schiappa, la secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les hommes et les femmes.