«The Voice»: TF1 ne voudrait pas de Maître Gims à cause de ses lunettes, révèle Florent Pagny

RECALE L’accessoire fétiche de Maître Gims aurait coûté au rappeur sa place de coach dans la nouvelle saison de «The Voice», finalement occupée par Pascal Obispo…

20 Minutes avec agence
— 
Maître Gims devra peut-être enlever ses lunettes s'il veut un jour occuper un fauteuil de coach dans l'émission The Voice.
Maître Gims devra peut-être enlever ses lunettes s'il veut un jour occuper un fauteuil de coach dans l'émission The Voice. — VALERY HACHE / AFP

Longtemps pressenti pour remplacer M. Pokora sur l’un des fauteuils rouge de The Voice, Maître Gims ne participera finalement pas à l’émission de TF1.

Florent Pagny a indiqué avoir sa petite idée sur les raisons de ce revirement, dans une interview accordée France Bleu, samedi. Et c’est plutôt surprenant…

>> A lire aussi : «The Voice»: M. Pokora explique pourquoi il ne participera pas à la prochaine saison

« Maître Gims sans ses lunettes, ce n’est pas Maître Gims »

Pour le pilier du télécrochet, présent depuis le lancement de l’émission, ce sont ses lunettes, accessoire fétiche de l’interprète de Sapés comme jamais, qui lui ont en effet coûté sa place. « Maître Gims aurait la légitimité, il n’y a qu’un détail : la chaîne n’accepterait pas les lunettes… », a affirmé Florent Pagny au cours de cet entretien.

Or, pour le chanteur, « Maître Gims sans ses lunettes, ce n’est pas Maître Gims ». Résultat : Pascal Obispo intégrera l’équipe des coachs aux côtés de Zazie, Mika et donc Florent Pagny.

Il pourra intégrer l’émission s’il « devient un autre »

Ce dernier estime cependant que les portes de l’émission ne sont pas définitivement fermées pour le rappeur révélé au sein du groupe Sexion d’Assaut. « S’il ne veut plus être Maître Gims et devenir Gandhi [le vrai prénom du chanteur], (…) si un jour, il fait "je pose tout, j’enlève tout, j’enlève les fringues, le look et je deviens un autre" : là, en effet, il intègre le fauteuil ».

Donc les lunettes de soleil, c’est niet, mais les vestes en croco…