« Les Marseillais »: Une marque de gel douche furieuse d'être associée à l'émission de W9

POLEMIQUE Le gel douche d’une marque suédoise a été utilisé sans autorisation lors d’une séance photo dénudée mettant en scène des candidats de l’émission de téléréalité…

20 Minutes avec agence

— 

Le shooting photo des Marseillais vs Le reste du monde 2 a provoqué la colère de la marque suédoise
Le shooting photo des Marseillais vs Le reste du monde 2 a provoqué la colère de la marque suédoise — Capture d'écran W9

Lors du huitième épisode des Marseillais vs le Reste du monde 2, diffusé le 12 septembre dernier, des candidats ont posé nu lors d’un shooting photo, un gel douche Sachajuan à la main.

Problème, la marque suédoise qui vend le produit n’a jamais donné son autorisation et ne souhaite pas être associée à l’émission de téléréalité de W9, révèle TV Mag.

Des candidats nus sous la douche

Lors de cet épisode, les candidats devaient s’affronter lors de « battles professionnelles ». « La première est une battle de modèles en couple et nus, c’est pour une marque de gel douche », a expliqué le présentateur David Lantin. Les quatre candidats désignés étaient alors Maddy, Anthony, Kevin et Jessy.

Le photographe leur explique ce qu’on attend d’eux : réaliser une séance photo « pour une nouvelle marque de gel douche » où ils devraient être nus sous la douche et faire preuve de « passion, de complicité et d’amour ». Mais la société de production Banijay a omis de demander l’autorisation à la marque de gel douche, alors que son produit est bien visible à l’écran.

>> A lire aussi : «Les Marseillais VS Le reste du monde»: Mais au fait, qui fricote avec qui?

Une séquence « très vulgaire »

« Nous n’étions pas au courant d’une telle démarche et sommes mécontents de l’image proposée par ce shooting », affirme à TV Mag Roland Hurel, directeur export et distributeur à l’international de Sachajuan. « Nous ne travaillons qu’avec des supports sérieux qui respectent le travail d’identité que nous faisons. Une identité qui n’est clairement pas axée sur la vulgarité. »

Cette publicité inattendue est d’autant plus gênante pour cette marque suédoise lancée en 2004 et misant sur la qualité, le professionnalisme et l’élégance de ses produits. « Nous ne comprenons pas pourquoi notre marque a été associée à cette séquence très vulgaire, c’est à croire que les producteurs ont intentionnellement voulu nous nuire (…). Nous réfléchissons à ce que nous allons pouvoir faire pour obtenir réparation », conclut-il.