«Secret Story»: L'ancienne directrice de casting dévoile comment la production «crée» les secrets des candidats

RÉVÉLATIONS Une ancienne directrice de casting balance sur les méthodes de la production de «Secret Story»...

20 Minutes avec agence
— 
Aurore Aleman dévoile les coulisses de la production de l'émission Secret Story, lundi 11 septembre 2017.
Aurore Aleman dévoile les coulisses de la production de l'émission Secret Story, lundi 11 septembre 2017. — Capture d'écran C8

Aurore Aleman, directrice du casting de l’émission de téléréalité Secret Story pendant dix ans, s’est confiée ce lundi dans l’émission Touche pas à mon poste sur les méthodes utilisées par la production pour recruter les candidats.

L’ex-casteuse, qui est également l’épouse de Benjamin Castaldi, s’est exprimée sans détour sur les tactiques utilisées par Endemol pour dénicher les candidats parfaits, mais également pour leur « créer » des secrets lorsqu’un candidat arrive… Et qu’il n’a pas de secret.

« On fouille leur vie de A à Z »

Aurore Aleman a nié la création de faux scénarios par la production. « J’ai été casteuse pendant dix ans et il n’y jamais eu de faux secrets », a-t-elle assuré sur le plateau de TPMP. « On passe des heures au télé­phone avec les candi­dats et on fouille leur vie de A à Z. On trouve le secret avec lui et ça donne parfois "Je suis somnambule" ou "J’ai peur des papillons". À l’époque, par exemple, c’était Juliette qui était très somnambule. »



Un casting désormais « aseptisé »

L’ancienne directrice de casting a également répondu à Cyril Hanouna, qui lui demandait pourquoi l’émission de TF1 « fonctionnait beau­coup moins bien qu’a­vant ».

Selon Aurore Aleman, la baisse des audiences de Secret Story s’expliquerait par un manque de prise de risques au moment du casting, notamment depuis le flop de l’émission Carré Viiip. « Depuis Carré Viiip, TF1 a peur et ne se mouille pas. Attention, pas de gros personnages… C’est un casting qui est asep­tisé. Ils ne veulent plus de personnes ingé­rables dans le programme. Les secrets, c’est pareil. J’ai présenté des secrets très très forts […]. On bosse sur des secrets mais la chaîne dit non à tout », déplore-t-elle en regrettant : « La maison c’est recyclé, sur-recyclé. »