«TPMP»: L'intermittente Sophie Tissier se dit «blacklistée» depuis son intervention en direct

TON UNIVERS IMPITOYABLE Trois ans après son intervention en direct dans « TPMP », l’intermittente peine toujours à trouver du travail à la télévision…

V. J.

— 

Capture d'écran du témoignage de Sophie Tissier sur la chaîne YouTube «On vaut mieux que ça!».
Capture d'écran du témoignage de Sophie Tissier sur la chaîne YouTube «On vaut mieux que ça!». — On vaut mieux que ça - YouTube

Flash-back. Un soir de juin 2013, Sophie Tissier, intermittente pour Touche pas à mon poste sur D8, était intervenue en direct sur le plateau pour dénoncer sa baisse de salaire. « J’ai envie de travailler avec vous, mais j’ai envie de gagner ma vie », avait-elle dit, Cyril Hanouna à ses côtés. Si elle avait réussi à faire condamner la chaîne aux prud’hommes, l’intermittente avait aussi confié être maintenant blacklistée de toutes les productions Canal +, ainsi que d’autres chaînes privées. Et trois ans plus tard, rien n’a malheureusement changé.

>> Loi Travail: Une intermittente qui a fait condamner D8 témoigne

« Les gens voient en moi un trublion »

C’est jeudi au micro de France Inter que Sophie Tissier a expliqué avoir toujours autant de mal à trouver du travail : « Ils m’ont donné raison au niveau du droit, mais malheureusement, au niveau des indemnités, je perds. La justice a fait à moitié son travail. Je suis malheureusement black­lis­tée dans mon milieu professionnel. J’ai beau­coup de mal à retrouver du travail parce que les gens voient en moi un trublion, quelqu’un de trop libre, quelqu’un d’incontrôlable, quelqu’un de fou alors que ce n’est pas du tout le cas. » Incontrôlable, fou, trublion ? Ça n’a pourtant pas l’air de gêner C8 tous les soirs à 19h10.