VIDEO. «Danse avec les Stars»: Virée, une danseuse balance et accuse la production de favoritisme

TÉLÉVISION « Je n’ai jamais été trai­tée comme les autres danseurs ! » Déçue et en colère, la danseuse Silvia Notargiacomo estime avoir été trompée par la production…

20 Minutes avec agence

— 

La danseuse Silvia Notargiacomo, partenaire de Julien Lepers dans la saison 7 de Danse avec les Stars.
La danseuse Silvia Notargiacomo, partenaire de Julien Lepers dans la saison 7 de Danse avec les Stars. — Capture d'écran TF1/DALS

Evincée de l’édition 2017 de Danse avec les Stars (DALS), la danseuse professionnelle Silvia Notargiacomo a confié ce jeudi son incompréhension et son ressentiment face aux circonstances qui ont entouré son départ de l’émission de TF1.

La danseuse professionnelle avait expliqué sur les réseaux sociaux que ce départ n’était « pas (s)on choix ». Aujourd’hui, l’ancienne partenaire de Julien Lepers va plus loin et affirme s’être sentie trompée par la production.

« On m’avait promis […] la grande perle »

« On m’avait promis […] cette année d’avoir le GRAND candi­dat, la grande perle. Il n’y pas très long­temps, on m’avait dit que je serai dans l’émission, qu’ils tardaient seule­ment car ils ne trou­vaient pas de person­na­lité », déclare l’intéressée dans une interview exclusive à Télé-Loisirs.

Silvia Notargiacomo explique pourtant que la produc­tion lui avait bien demandé de participer aux castings des célé­bri­tés. « J’en ai fait beau­coup cette année, autour d’une ving­taine. »

Avertie via un simple SMS

Autre motif de colère : la façon dont elle a appris son éviction de DALS. « J’étais en train de me promener dans Paris quand j’ai reçu un sms. Ça a été un véritable choc, déplore celle qui avait aussi dansé avec Gérard Vives. Après sept ans de service et à la dernière seconde, c’est un peu dommage pour le respect que l’on se doit mutuel­le­ment ».

>> A lire aussi : Un couple dévoile les méthodes de «Recherche appartement ou maison» et pousse un gros coup de gueule contre M6

« Je n’ai jamais été trai­tée comme les autres »

« Je n’ai jamais été trai­tée comme les autres danseurs », accuse Silvia Notargiacomo, qui a perdu toute confiance envers les responsables de l’émission. Au point d’éprouver de l’amertume d’avoir été cantonnée au rôle de « la fille sympa­thique péda­gogue qui arrive à suppor­ter […] des célé­bri­tés qui ne partent pas du bon pied ».

>> A lire aussi : Une candidate balance sur les coulisses de l’émission «10 couples parfaits»

La danseuse n’est en tout cas pas à cours de sarcasme : « Comme il n’y a peut-être pas de boulet cette année, du coup, on n’a pas besoin de moi. Cela veut dire que cette émis­sion va être telle­ment belle. Il n’y aura personne qui ne sera pas bon », ironise la championne de danse sportive.