«10 couples parfaits»: Une candidate balance sur les coulisses de l’émission

TELE-REALITE Hagda pensait participer à un jeu proche de «Koh-Lanta»…

20 Minutes avec agence
— 
Dans «10 couples parfaits», parmi les dix filles et les dix garçons, chaque participant a son âme sœur.
Dans «10 couples parfaits», parmi les dix filles et les dix garçons, chaque participant a son âme sœur. — Etienne Jeanneret / TF1

Elle ne fera « plus jamais cela ». Hagda, une des candidates de l’émission 10 couples parfaits », a récemment confié avoir été déçue par le programme de NT1. La jeune femme d’origine brésilienne raconte dans TV Magazine avoir été trompée par la production sur la nature du jeu.

Elle croyait participer à un jeu d’aventure

Diffusée depuis le 3 juillet dernier, l’émission doit permettre à 10 filles et 10 garçons de trouver l’amour après cinq semaines passées dans une villa de Marbella (Espagne).

« La production m’a contactée sur Facebook pour me proposer de participer à un jeu d’aventure où il y aurait une importante cagnotte à gagner à la fin. On m’a fait croire que ça se rapprocherait de Koh-Lanta et cela m’a intéressé parce que je suis très aventurière », précise la femme de 25 ans.

« Cela ne m’a du tout plu de découvrir le véritable enjeu de l’émission. Je ne m’attendais pas à ça, j’avais envisagé autre chose », poursuit-elle.



« J’ai failli renoncer »

Face à la situation et comprenant le véritable but de la téléréalité, Hagda a envisagé de laisser tomber. « En recevant le contrat la veille du tournage, j’ai failli renoncer. J’ai fini par accepter dans le seul but de remporter la cagnotte », explique-t-elle.

Ce n’est qu’à l’occasion du premier jour de tournage que la présentatrice Elsa Fayer a présenté le concept à l’ensemble des candidats.

« Des gens que je n’appréciais pas »

Et cela ne va pas s’améliorer, la jeune maman n’arrivant pas à s’habituer aux conditions de tournage. « C’était compliqué de devoir vivre avec des gens que je n’appréciais pas et qui n’auraient normalement pas de place dans ma vie au quotidien (…) Je n’arrivais pas à être naturelle devant la caméra et c’est pour cela qu’on ne me voit pas beaucoup », confie la candidate.

Hagda ne retentera d’ailleurs pas sa chance dans une téléréalité de ce type. « Si c’est une émission en rapport avec l’amour, non ! Je ne ferai plus jamais cela de ma vie. » Mais en cas de victoire lors de la dernière émission, elle compte bien profiter des 11.000 euros et « en faire profiter toute (sa) famille ».