Canular homophobe dans «TPMP»: Avec la sanction de C8, le CSA s'en met-il plein les poches?

RENDS L'ARGENT Les trois millions d’euros d’amende de « Touche pas à mon poste » ne devraient (a priori) pas servir à payer les petits fours de la prochaine soirée du CSA…

Claire Barrois

— 

Cyril Hanouna
Cyril Hanouna — IBO/SIPA

A quoi vont bien pouvoir servir les trois millions d’euros d’amende infligés à C8 pour sanctionner une séquence homophobe diffusée dans le dérivé de Touche pas à mon poste, Radio Baba 20 Minutes s’est renseigné auprès du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) sur cette sanction, ses antécédents et ses conséquences.

>> A lire aussi : Affaire Hanouna et du canular homophobe: Le CSA condamne C8 à une amende de 3 millions d’euros

Trois millions, c’est du jamais vu en termes d’amende pour une chaîne, non ?

Non ! La plus grosse amende jamais donnée à une chaîne a été la sanction de TF1 en 1992. La chaîne a dû payer 30 millions de francs (soit plus de 4,5 millions d’euros) à cause d’un manquement à la diffusion d’œuvres d’expression originale française. D’autres chaînes ont également été condamnées à payer de grosses sommes.

Y a-t-il eu des condamnations pour les mêmes motifs que C8 auparavant ?

C8 est condamnée pour avoir manqué aux principes de lutte contre les discriminations et de respect « des droits de la personne relatifs à sa vie privée, son image, son honneur et sa réputation ». Les autres chaînes ont été condamnées pour des motifs différents.

Et cet argent, à quoi va-t-il servir ?

Il ne reste pas entre les mains du CSA. Cette somme sera affectée au Centre national du cinéma et de l’image, qui apporte des aides à la création, la production et la distribution de films, à l’exploitation, à l’exportation du film français…