«Danse avec les stars»: Arielle Dombasle foulera le parquet de la saison 8

CANDIDATE Arielle Dombasle est la première star à annoncer son arrivée dans le casting de la saison 8…

Anne Demoulin
— 
Arielle Dombasle intègre le casting du concours de danse de TF1
Arielle Dombasle intègre le casting du concours de danse de TF1 — SADAKA EDMOND/SIPA

On savait déjà que Marie-Claude Pietragalla laisserait sa place de jurée au danseur québécois Nicolas Archambault et que Laurent Ournac ne présenterait plus l’émission au côté de Sandrine Quétier. Il ne restait plus qu’à connaître le nom des célébrités qui fouleraient le parquet de la huitième saison de Danse avec les stars. Alors qu’on l’imaginait intégrer le jury de Nouvelle Star, Arielle Dombasle a été la première à annoncer dans Le Parisien qu'elle serait du côté des candidats dans la célèbre émission de TF1.

« Un pur plaisir et un pur dépassement de soi »

La comédienne et chanteuse de 59 ans avait déjà été sollicitée pour la première édition du show. « C’est une récréation pleine de légèreté en même temps qu’un challenge athlétique, et ça m’amuse », confie-t-elle au quotidien.

>> A lire aussi : Taylor Swift et Calvin Harris se revoient... Arielle Dombasle se dénude pour les légumes...

« Je me suis dit que ce serait un pur plaisir et un pur dépassement de soi », raconte la star, qui en tant qu’ex-meneuse de revue du Crazy Horse, part plutôt bien armée pour se hisser jusqu’en finale de Danse avec les stars.

« J’ai rêvé d’être danseuse étoile quand j’étais enfant. Ce sont les femmes que j’ai le plus admirées au monde », se souvient-elle encore. Son époux Bernard-Henri Levy la soutient : « Il m’a dit : si ça t’amuse, pourquoi pas ? », confie-t-elle, précisant « Bernard-Henri n’a d’ailleurs jamais regardé l’émission je crois… Mais justement, il faut toujours surprendre la personne qu’on aime. » La star ne s’inquiète ni des critiques du jury parce qu’« on passe sa vie à être jugé de toute façon », ni celles des téléspectateurs parce que « le public a toujours été clément avec moi ». Verdict cet automne.