Le bouquet OCS (et donc «Game of Thrones») débarque sur le service Molotov

INTERNET Les deux entités ont signé un accord sur plusieurs années…

Vincent Julé

— 

L'application Molotov permet de regarder plusieurs programmes télévisés par Internet.
L'application Molotov permet de regarder plusieurs programmes télévisés par Internet. — ERIC PIERMONT / AFP

Dès mercredi, les plus d’un million d’utilisateurs du service de télé sur Internet Molotov pourront s’abonner au bouquet OCS et ainsi regarder la nouvelle saison de Game of Thrones à partir du 17 juillet. Il leur en coûtera 11,99 euros par mois, sans engagement, et avec la possibilité d’enregistrer jusqu’à 100 heures de contenus.

>> «Game of Thrones»: Une nouvelle bande annonce pour la saison 7

Prochaine priorité : le sport

Avec cet accord, Molotov élargit son offre payante, à coup de films et de séries premium. « C’est une étape vraiment importante, quasiment un an jour pour jour après l’ouverture de notre service, a déclaré à l’AFP Jean-Marc Denoual, cofondateur et directeur général de Molotov. Cela ouvre aussi la voie à d’autres pistes de collaboration avec d’autres éditeurs premium. » Il évoque des négociations longues, et un accord sur plusieurs années, en se gardant bien de dévoiler les conditions financières. Prochaine étape : le sport. « Nous avons envie d’avoir une offre sportive premium, déclare Jean-Marc Denoual. On y travaille et nous allons discuter avec l’ensemble des acteurs pour avoir le choix le plus large possible tout en restant pertinent. »

>> Télévision par Internet: L'appli Molotov a dépassé le million d'utilisateurs en neuf mois

Bientôt deux millions d’utilisateurs

Molotov, qui a levé 22 millions d’euros en décembre avec sa promesse de révolutionner la façon de consommer la télé, poursuit ainsi son développement à grands pas. Le service a franchi en avril le cap du million d’utilisateurs, et compte passer la barre des deux millions d’ici la fin de l’année : « On a mis neuf mois pour passer un million et probablement qu’on mettra moins de temps pour passer le prochain ».