Guillon viré de C8 : La chaîne dément les rumeurs de rancœur personnelle

MEDIAS Depuis que PureMédias a révélé que Stéphane Guillon était viré de « Salut les Terriens ! », les rumeurs d’un règlement de comptes signé Vincent Bolloré ou Cyril Hanouna, circulent…

F.R.
Stéphane Guillon dans «Salut les Terriens!» sur C8.
Stéphane Guillon dans «Salut les Terriens!» sur C8. — Maxime Bruno - C8

« J’ai sauvé la tête de Guillon [dans Salut les Terriens !]. J’ai appelé Vincent Bolloré et je lui ai dit que ce n’était pas une bonne idée de virer Guillon. » C’est ce que déclarait Thierry Ardisson en novembre dans On est pas couché, sur France 2. Le sursis de l’humoriste aura tenu une saison : il a finalement été lourdé, comme l’a révélé PureMédias ce lundi.


Stéphane Guillon avait réagi sur Facebook aux propos de Thierry Ardisson. Selon lui, il aurait fallu que Laurent Ruquier relance de quelques questions : « Mais pourquoi Bolloré voulait-il virer Guillon ? Pourquoi vous êtes-vous senti obliger d’appeler Bolloré ? (…). Qu’a dit Guillon de suffisamment grave pour mériter d’être viré et que vous Thierry Ardisson décrochiez votre téléphone ? »

« Nous ne sommes pas fâchés »

C8 a confirmé ce lundi le licenciement de l’humoriste, en démentant, sans surprise, tout règlement de compte. Contactée par L’Express, la chaîne a avancé qu’elle cherchait « simplement à [se] renouveler ». Et d’ajouter : « Nous sommes à la recherche d’un nouveau chroniqueur humoristique, comme nous l’avions fait avec Gaspard Proust [auquel Guillon avait succédé en 2015]. Preuve que nous ne sommes pas fâchés, nous diffuserons son spectacle à la rentrée. »

Une explication que François Jost, analyste des médias joint par 20 Minutes, estime plausible. « Vincent Bolloré agit comme un homme d’affaires. Stéphane Guillon plaît peut-être moins qu’avant et le rapport audience/rémunération versée ne convient plus. A quelques exceptions près, tout ce qui ne marche pas sur les chaînes du groupe Canal+ rétrograde ou est éliminé. »

Règlements de compte ?

Pas sûr que cela fasse dégonfler pour autant la rumeur d’une rancœur personnelle de Vincent Bolloré envers le corrosif chroniqueur. Stéphane Guillon n’a jamais épargné le big boss du groupe Canal +. il y a quelques mois, dans C à Vous, il expliquait jouir d’une « liberté totale » à l’antenne tout en se disant « triste » de ce qu’est devenue la chaîne cryptée.

D’autres observateurs des médias ont vu dans ce licenciement, l’estocade finale portée par Cyril Hanouna à Stéphane Guillon, avec lequel il entretenait un conflit larvé. Les deux hommes s’étaient invectivés par écrans interposés lorsque l’animateur de Touche pas à mon poste avait dévoilé le salaire du chroniqueur de Salut les Terriens !. Stéphane Guillon n’avait d’ailleurs pas hésité à dire que Cyril Hanouna avait des « méthodes mafieuses » et à le surnommer « le Kim Jong-il de C8 », en référence au dictateur nord-coréen…