Le trader était en noir

Johana Sabroux

— 

Image de la série «Scalp», Canal +.
Image de la série «Scalp», Canal +. — DR

Allez, une fois n’est pas coutume, la télé va vous réconcilier avec le début de la semaine. Ce lundi soir, il y a du beau, du bon, du Betty. C’est sur TF1, et la version originale venue d’Amérique latine est quand même vachement mieux que le pauvre remake est-allemand dont la première chaîne nous abreuvait jusqu’à présent. Seul souci, avant Ugly Betty, il faudra vous farcir Jospéhine. Cette fois, l’ange gardien est à la recherche d’un prince charmant, ça promet.

Pour faire diversion, «FBI, portés disparus» sur France 2. Ou Mireille Dumas sur France 3. Non, plus sérieusement, prenez-vous un bol de Truffaut, avec «La mariée était en noir», sur Arte. En 1968, Jeanne Moreau n’avait pas encore 80 ans, mais déjà une drôle de voix. Bon, je n'ai trouvé que la version en anglais, c'est nul.




Actualité oblige, M6 a déprogrammé le très bon «La firme», de Sydney Pollack, à 22h50, pour le remplacer par... «Trader»: l' adaptation d'un livre du courtier Nick Leeson sur l'escroquerie dont il s'était rendu coupable en 1995 et qui avait fait tomber la vénérable banque britannique Barings.


Et puis, si vous n’avez rien compris au scandale de la Société générale, vous pouvez lire nos excellents articles, en cliquant ici. Vous pouvez aussi regarder Scalp, la série originale créée par Canal +, à partir de 20h50. C’est pas si mal, avec quelques scènes dans la salle de criée, le «pit», de l’ancien Palais Brongniart, avant que la Bourse de Paris ne soit complètement dématérialisée.

Enfin, pour les accros, signalons une soirée «dents de la mer» , volets 2 et 3 sur TMC. Et puis c’est tout, mais c’est déjà pas mal.